×
5 776
Fashion Jobs
GROUPE PRINTEMPS
Responsable de Collection (Siège) H/F
CDI · PARIS
MAISON GOYARD
Contrôleur Financier H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Acheteur Chef de Produit Horlogerie H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Support Technique (Siège) H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Responsable Commercial Achat Homme & Enfant H/F
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Directeur Des Ventes
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
NINA RICCI
PR & Talent Coordinator
CDI · PARIS
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Amoa E-Commerce (H/F)
CDI · SIGNES
NILAÏ PARIS
Responsable Marketing Digital
CDI · PARIS
KCD PARIS
Director of Events And Business Development
CDI · PARIS
MANPOWER CABINET DE RECRUTEMENT COMMERCE MODE LUXE
Commercial Itinerant Grand Est
CDI · STRASBOURG
FAGUO
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · NANTES
LETRANGE
Chef de Produit - Maroquinerie et Accessoires
CDI · MONTREUIL
JACK&JONES
Commercial Jack&Jones Sud-Est
CDI · AIX-EN-PROVENCE
KARA TRAVAIL TEMPORAIRE ET PLACEMENT
Acheteur Confirmé H/F
CDI · ASNIÈRES-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé d'Industrialisation et de Pricing - Maison Française de Luxe (H/F)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Projet Architecture &Amp; Travaux H/F
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
GAUCHERE
E-Commerce & Digital Manager
CDI · PARIS
CREATIONS FUSALP
Acheteur(se) Approvisionneur(se) Matières et Trims
CDI · ANNECY
MODELOR
Chef de Produit PAP Cuir H/F
CDI · PARIS
H2 CONCEPT
Attaché(e) Commercial(e) / Évènementiel Mode
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
CITY ONE
Gestionnaire Administration du Personnel H/F
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 janv. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés hommes à Milan : Jil Sander ressurgit, Dolce & Gabbana s'assagissent

Par
AFP
Publié le
17 janv. 2006

MILAN, 17 jan 2006 (AFP) - Jil Sander a présenté une collection hommes sobre et dépouillée remarquée sous l'égide de son nouveau styliste Raf Simons, lors des premiers défilés hiver 2006/2007 de prêt-à-porter masculin à Milan marqués par une présentation Dolce et Gabbana moins tapageuse que les précédentes.


Défilé prêt-à-porter automne-hiver 2006-2007 de Dolce & Gabbana à MIlan le 15 janvier 2006 - Photo : Giuseppe Cacace/AFP

Raf Simons, jeune créateur belge qui a succédé à Jil Sander l'été dernier comme directeur artistique de la maison éponyme, a réussi à se fondre dans le style simple de la fondatrice allemande de la maison en apportant sa touche, en particulier des vêtements aux formes amples soigneusement coupés.

Les manteaux évasés se portent de façon souple, les vestes aviateur larges sont rehaussées avec des cols en fourrure et les volumes des vêtements sont mis en valeur par des pantalons étroits finement coupés.

Le nouveau créateur a porté son attention sur les matières, des crêpes de laine ou un cuir fondu d'un drap de laine associés plus classiquement à des flanelles, des tweeds et des cachemires. Le résultat a été très applaudi.


Création prêt-à-porter de Dolce & Gabbana de la collection automne-hiver 2006-2007 à Milan, le 15 janvier 2006 - Photo : Giuseppe Cacace/AFP

"Le nouveau pouvoir": pour Domenico Dolce et Stefano Gabbana, qui ont abandonné l'habituelle tente blanche de leur quartier général du centre de Milan pour une salle plus moderne, plus question pour l'homme de se soumettre aux codes mais plutôt de se faire plaisir.

Le foulard de soie remplace la cravate, les pulls à col roulé et grosses côtes ont la cote tandis que les jeans taille basse se sont assagis, remontant d'un cran au niveau du bassin.

Autre tendance mise en évidence par les deux créateurs milanais, le style empereur napoléonien avec des uniformes imprimés et brodés, portés sur de grosses chaussures de cuir et accessoirisés d'une chaîne en or accrochée à la ceinture.


Création Gianni Versace de la collection automne-hiver 2006-2007 à Milan, le 15 janvier 2006 - Photo : Giuseppe Cacace/AFP

Chez Versace, l'homme retrouve son pouvoir en étant sensuel. Les vestes, les pantalons ou la chemise s'ajustent au plus près du corps pour en souligner les formes, le bleu est à l'honneur dans une multitude de dégradés déclinés jusque sur les lunettes.

Veste mauve, chemise mauve ouverte et foulard négligemment attaché plutôt que cravate, blouson de biker ou encore chemise avec des motifs en astrakan: Donatella Versace combine élégance et confort dans un défilé où l'homme s'affiche sûr de soi, entouré de femmes longilignes et sensuelles.

Christopher Bailey, le styliste de Burberry, a choisi le Duc de Windsor pour perpétuer le style de la griffe britannique, héritage d'une histoire de 150 ans.


Création Burberry Prorsum pour la collection automne-hiver 2006-2007 lors des défilés prêt-à-porter à Milan le 15 janvier 2006 - Photo : Giuseppe Cacace/AFP

Chemises à imprimés géométriques blanc et marron, chemises en soie à effets froissés, ou pulls en V à imprimés mauves ou bleutés: Bailey ne trahit pas le style british et s'enhardit avec des bonnets à grosses côtes, à visière ou à pompons, et en point d'orgue un trench-coat en cuir doré matelassé.

Chez Costume National, Ennio Capasa évoque un XIXème siècle romantique et poétique, les modèles portant des feutres noirs, des vestes cintrées sur des gilets avec montre en gousset. Là aussi, le foulard domine et le manteau est rehaussé d'un col en fourrure pour affronter la froidure des nuits londoniennes.

Dans ce contexte plutôt sage, Oswald Boateng, le jeune créateur d'origine ghanéenne installé en Grande-Bretagne, tranche avec un ensemble pantalon et gilet beige d'un tenant, un costume rayé de bandes de cuir porté avec une cagoule grise de mauvais garçon et des chaussettes à grosses rayures enfilées sur le pantalon. Le tout sur une musique déchaînée en présence d'un créateur qui vient saluer franchement la foule en fin de défilé.

Les défilés, qui ont débuté dimanche, s'achèveront jeudi.

Par Etienne FONTAINE

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.