×
Publicités
Publié le
1 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés: les labels continuent de changer de dates, tel Versace qui dévoile son homme le 2 février

Publié le
1 févr. 2022

Les dernières semaines de la mode masculine ont illustré les difficultés qui persistent encore vers un retour à la normale. Elles ont renoué en partie seulement avec les shows physiques en présentiel, s’appuyant encore largement sur les présentations digitales. De surcroît, plusieurs marques qui avaient prévu de revenir à un vrai défilé y ont renoncé à cause de la recrudescence de cas de Covid, à l'image de Giorgio Armani. De fait, l’incertitude incite encore certaines maisons à changer leur plan en cours de saison. A commencer par Versace.


C'est en dehors des calendriers que sera présenté la collection homme de la griffe - Versace


Alors que devrait démarrer sous peu le marathon des défilés féminins, la maison italienne, détenue par le groupe américain Capri Holdings, vient d’annoncer à la dernière minute qu’elle allait dévoiler sa collection masculine ce mercredi 2 février sur le Web, à 14h, à travers un film et non un show. Elle a choisi de se positionner en dehors des Semaines masculines, qui se sont achevées à Paris le 23 janvier, changeant brusquement de stratégie puisque depuis février 2020 elle faisait défiler ensemble l’homme et la femme.

L’objectif est de donner une plus grande visibilité à ses collections d’habillement masculin, passées un peu en second plan ces dernières années. Dsquared2 a suivi la même logique, puisque la marque des stylistes canadiens Dean et Dan Caten a renoncé elle aussi aux shows mixtes cette année, en faisant d'abord défiler sa collection homme sur les podiums milanais en janvier, tandis que la femme défilera en février, tout comme pour Versace.

A quelques semaines du début des Fashion Weeks dédiées au prêt-à-porter féminin, Tom Ford, qui devait clore la Semaine new-yorkaise avec un show le 16 février, a dû déclarer forfait. En raison de multiples cas de Covid dans son studio et ses usines, la collection ne pourra être prête pour cette date. Elle sera présentée plus tard sous un format vidéo.

D’autres ont préféré repousser leur défilé carrément à une autre période dans l’espoir de trouver une situation plus sereine du point de vue sanitaire. Ainsi, Thom Browne a décidé de sortir du calendrier de la Fashion Week de New York de février pour programmer un grand show unisexe dédié à l’automne-hiver 2022/23, dans la Grande Pomme, le 29 avril prochain, soit quelques jours avant le Met gala.

Le printemps prochain risque d’être particulièrement embouteillé, cette période ayant séduit de nombreuses maisons pour y organiser des défilés. Ainsi, à cette même date du 29 avril, Emilio Pucci va dévoiler la première collection capsule de sa nouvelle directrice créative Camille Miceli à Capri.

Gucci, qui va défiler régulièrement avec l’homme et la femme à Milan en février, vient d’annoncer pour sa part l’organisation d’un autre show mixte dans une destination européenne encore inconnue, le 16 mai, tandis que Max Mara a programmé son défilé croisière pour le 28 juin à Lisbonne, au Portugal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com