×
Publicités

Défilés: Londres dans les starting blocks

Publié le
today 12 sept. 2013
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Londres prendra dès vendredi le relais de New York pour présenter ses collections womenswear printemps-été 2014. Précédé d’un buzz stratégiquement conçu par les institutions en place et en particulier le British Fashion Council et sa chairman Natalie Massenet, l’événement aura son lot de nouveautés et devrait faire grand bruit, notamment sur les blogs et les réseaux sociaux.

Christopher Kane automne hiver 2013 (photo PixelFormula)



Pour la première fois cette saison, le British Fashion Council ouvre grand sa porte aux bloggeurs internationaux avec une nouvelle stratégie d’accueil. Les demandes d’accréditation des bloggeurs (en hausse de 25% chaque saison, rapporte le BFC!) ont été étudiées afin d’établir une shortlist de blogs apportant le meilleur écho digital à la fashion week de Londres. Malgré cette sélectivité, chaque bloggeur non sélectionnés par le BFC a reçu un press kit et de quoi relayer les images, vidéos et interviews que le Council fournira en temps réel tout au long de l’événement. Le BFC estime à 3000 le nombre de demandes d'accréditation qui provenaient de blogs.

Toujours du côté de l’image, le BFC a inauguré il y a quelques semaines son relooking d’Oxford street aux couleurs de la London Fashion Week, dont le visuel officiel cette année est signé Nicholas Kirkwood. Pas moins de 15 drapeaux géants (environ 3.5 mètres de haut), sillonnent les enseignes de l’artère commerciale la plus populaire de Londres. Mais le shopping anglais s'invitera surtout pour la première fois à l'intérieur du centre névralgique de la fashion week, dans le premier pop-up shop sponsorisé par le BFC, où seront diffusées des modèles automne-hiver 2013 de Markus Lupfer, Bella Freud, Sophia Webster, Prism, DJ by Dominic Jones, Zoe Jordan, Lulu & Co. et House of Holland.

Caroline Rush, CEO du BFC, sur Oxford Street avec Matthew Williamson et Henry Holland (photo: BFC)



"Quand on arrive à New York lors de la Fashion Week, on sait tout de suite que c’est la Fashion Week, désormais on le saura aussi à Londres", a déclaré Natalie Massenet au Vogue anglais. Les boutiques multiplieront donc les opérations spéciales B to C en convoquant les gens à différents lancements, comme la collaboration entre River Island et le jeune designer en vogue Eudon Choi le 17 ou les séances de coaching gratuites de Lulu Kennedy (fondatrice du collectif Fashion East, ndlr) chez Topshop.

Quelques nouveaux noms s’inviteront au programme officiel comme le chausseur légendaire Manolo Blahnik ou encore la vénérable maison Smythson spécialisée dans les articles de cuir. Ils intègrent un programme riche de 73 présentations et défilés sur podiums dont 70 % seront retransmis en direct sur le web, soit pas moins de 29 shows. Le lieu des défilés de Topshop et des créateurs que l’enseigne soutient changera cette saison pour accueillir plus d’invités. Précédemment dans les sous-sols de la Tate Modern, l’espace Topshop déménage cette saison non loin de Regent Park.

Somerset House retransmet désormais des défilés qu'elle abrite en livestreaming


De nombreux événements jalonneront ces cinq jours de défilés ponctués par des showrooms de talents britanniques bien-sûr, mais aussi chinois ("Shanghai Design" à partir du 13 septembre), coréens ("Fashion Korea" le 14), suédois ("Re Present" le 16) et même français (l’agence M&K présentera à Somerset House ses poulains Amélie Pichard, Pallas Paris et Raphaella Riboud).

Côté retail, on fêtera la réouverture du multimarque pointu Browns Focus, l’inauguration d’un flagship Pringle of Scotland sur Mount Street (le 16), et l’avènement dans une galerie d’art de la nouvelle ère Diesel période Nicola Formichetti (DieselReboot, le 16). Enfin, la maison française Longchamp prépare l’ouverture de son plus grand flagship européen samedi 16, avec une soirée VIP en présence du patron Jean Cassegrain. Un événement sur lequel FashionMag reviendra naturellement très vite.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com