×
Publicités
Par
AFP
Publié le
23 févr. 2007
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés milanais : Versace, Ferré, Missoni, Dsquared2, Blumarine

Par
AFP
Publié le
23 févr. 2007

MILAN (Italie), 23 fév 2007 (AFP) - Le sexy classe a triomphé vendredi 23 février aux défilés milanais avec une ligne Versace épurée pour mieux sublimer le corps et une collection Gianfranco Ferré inspirée du délicat crépon qui fait onduler la silhouette.


Un modèle de la collection Versace lors d'un défilé à Milan, le 23 février 2007 - Photo : Filippo Monteforte/AFP

Coupe et tombé impeccables chez Versace où les lignes frôlent le minimalisme et dessinent une silhouette souple qui se glisse dans de petites robes et tailleurs-jupe noirs au tissu légèrement irisé, ou carrément vert tendre, rouge vif, bleu électrique pour bousculer la grisaille de l'hiver.


Un modèle de la collection Versace lors d'un défilé à Milan, le 23 février 2007 - Photo : Filippo Monteforte/AFP

Les fourrures se font luxueuses et soyeuses : Donatella Versace pose des manches de chinchilla anthracite sur un manteau de crocodile traité argent qui se zippe jusqu'au cou, ou borde de tendre fourrure grise le bas d'un ample manteau couleur perle.


Un modèle de la collection Versace lors d'un défilé à Milan, le 23 février 2007 - Photo : Filippo Monteforte/AFP

Le soir, les robes longues sont à facettes et plongent poitrine et dos dans des décolletés carrés, laissent traîner de longs voiles prune ou rouge, ou s'ornent d'une bretelle unique et de fins drapés dans un style très Versace.


Un mannequin défile lors de la présentation de la collection du créateur Gianfranco Ferré à Milan, le 23 février 2007 - Photo : Pierre Verdy/AFP

Chez Gianfranco Ferré, les femmes se serrent dans d'étroits tailleurs pantalon taillés dans du tissu bleu nuit finement rayé, qu'elles réchauffent avec des vestes de laine sombre aux bords francs et aux manches larges retournées au-dessus du coude.

Poches multiples et fermetures éclair élégantes recouvrent un pantalon de cuir noir grainé ou une jupe droite de laine beige. Les robes se gonflent et emballent les jambes d'un volumineux taffetas noir, puis s'affinent au-dessus de la taille pour éclore en un fin corset.

Le soir, un tissu travaillé comme le crépon habille la silhouette d'un harmonieux tube qui ondule avec grâce. Noir uni ou marié au fushia, argent ou or, Gianfranco Ferré décline la matière star de sa collection jusque dans un manteau à la traîne de princesse endossé par la chanteuse britannique Skin, ex-leader du groupe Skunk Anansie et égérie du couturier.

Missoni, le roi du chevron et des rayures, emprisonne des fils d'or et d'argent dans le tissage de ses motifs fétiches et découvre de chaudes robes bustier à la taille enserrée dans un grillage de langues de cuir.


Un modèle de la collection Missoni lors d'un défilé à Milan - Photo : Filippo Monteforte/AFP

Ce délicat corset ajouré ponctue la collection et se plaque sur un manteau chiné noir et gris ou autour d'un petit pull strié qui dénude les épaules. Des imprimés pointillistes font leur apparition et habillent la femme Missoni d'une robe aux tons fauves, violet ou vert prairie inspirés d'un tableau de Gustav Klimt.


Un modèle de la collection Dsquared2 présenté à Milan, le 23 février 2007
Photo : Filippo Monteforte/AFP

Chez Dsquared2, les mannequins émergent d'une immense cage du sommet de laquelle deux hommes sont suspendus par les poignets, et qui descendent lentement dans une arène avant d'exécuter quelques acrobaties.


Un modèle de la collection Dsquared2 présenté à Milan, le 23 février 2007 Photo : Filippo Monteforte/AFP

La collection des jumeaux canadiens Dean et Dan Caten est dominée par le noir trash et provocateur : plastron de cuir noir sanglé autour du torse, jeans harnaché, cravate-liane style fouet, sans oublier les détails : grosses bagues, bracelets style poing américain, gros écouteurs sur les oreilles.

Dans un tout autre genre, la griffe Blumarine joue le raffinement avec le velours, le satin et le taffetas noirs, qu'elle décore et ourle de fines passementeries, de broderies précieuses et de petites perles nuit.


Modèles de la collection Blumarine présenté à Milan - Photo : Filippo Monteforte/AFP

Une robe de velours ras s'orne de manches ballon et se resserre la taille avec une ceinture vernis, une veste cape s'offre un revers de galon, au sein d'une collection qu'Anna Molinari destine à une séductrice discrète.

Samedi matin, les défilés AB Soul, Alviero Martini et Malloni conclurent la semaine milanaise de la mode, avant de passer le relais dimanche aux défilés parisiens de prêt-à-porter.

Par Katia DOLMADJIAN

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.