×
Par
AFP
Publié le
2 oct. 2008
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés parisiens : Céline tout en délicatesse, Saint Laurent en sarouel

Par
AFP
Publié le
2 oct. 2008

PARIS, 2 oct 2008 (AFP) - Sarouels, pantacourts et bottines grillagées s'imposent l'été prochain, selon la collection proposée jeudi 2 octobre au soir à Paris par Stefano Pilati pour Yves Saint Laurent.


Yves Saint Laurent collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Des paletots, des vestes au dos comme soufflé ou au contraire cintrées et portées sur un soutien-gorge brassière assorti, accompagnent ces sarouels, bermudas ou combishorts fluides. Des ceintures noires grillagées enserrent la taille. Ces tenues très fluides déclinées dans des tons neutres le jour se parent de paillettes vertes ou rouges le soir.


Yves Saint Laurent collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

La collection comprend aussi des pièces plus classiques comme une saharienne bronze, une chemisier transparent, une stricte robe portefeuille.


Yves Saint Laurent collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Les mannequins Claudia Schiffer et Naomi Campbell, les actrices Catherine Deneuve et Elodie Bouchez, l'"effeuilleuse" Dita von Teese, notamment, ont assisté au défilé, mollement applaudi par le public. L'ancien compagnon d'Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, n'a quasiment pas applaudi.

Plus tôt dans la journée, la styliste croate Ivana Omazic avait tiré sa révérence, après trois années chez Céline, avec une ultime collection de prêt-à-porter d'une grâce aérienne.


Céline collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Avant de céder la place à la créatrice britannique Phoebe Philo, elle a signé un vestiaire librement inspiré "des tribus, de leurs vêtements, de leurs ornements", selon un texte remis au public.


Céline collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Robes de jersey blanc à la taille enlacée de rubans noirs, robe chemise blanche imprimée de grands coups de pinceau noir, ocre, violet, jupe froissée en voile, peinte à la main en dégradé indigo, composent un vestiaire qui respire la délicatesse. La note "tribale" se lit dans de gros colliers d'esprit Masai.


Céline collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Même les parkas, en organza technique, sont aériennes. Outre le noir et le blanc, la palette des couleurs décline des bleus, des gris, du rouge rubis, du violet, du jaune vif.

Des applaudissement nourris ont salué l'arrivée d'Ivana Omazic sur le podium à la fin du défilé, toute de noire vêtue.

Chez Léonard, la styliste belge Véronique Leroy s'efforce d'insuffler plus de dynamisme aux traditionnels imprimés maison, avec des fleurs fuchsia et jaunes sur fond géométrique blanc et rouge, des semis de fleurs sur fond blanc ou marine, des alliances de bleu ponctué de blanc.


Léonard collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Reste à souhaiter un été brûlant pour enfiler des robes longues en trompe-l'œil sarouel, des combinaisons-pantalons bouffantes, des "jupes mouchoirs" souplement enroulées autour des jambes, des pantalons de harem en jersey de soie.


Léonard collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

De longues franges se balançant jusqu'au sol, des capuches sur une mini-robe ou une combinaison-short ajoutent une touche de désinvolture à cette garde-robe idéale pour une villégiature chic en bord de mer.


Léonard collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

La mousseline irisée, les empiècements en lamé lurex jaune ou violet permettront de briller lors des longues soirées d'été.

Chez Guy Laroche, le styliste franco-suédois Marcel Marongiu propose des tailleurs jupes et pantalons très structurés, avec des épaules nettes, des pliages qui soulignent la taille fine. Mais aussi des blouses aux manches bouffantes, des robes en mousseline à imprimé cinétique ou alligator, comme cette robe longue verte parcourue sur un côté par une bande de peau d'alligator.

"Je voulais quelque chose d'extrêmement architectural, très construit, avec de très beaux tissus, des aspects nouveaux qui donnent du volume", a-t-il expliqué à la presse. Ce côté structuré est "contrebalancé avec quelque chose d'extrêmement flou, aérien, presque vulnérable et fragile", a-t-il souligné.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.