×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 sept. 2008
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés parisiens : des paillettes du cirque aux jungles amazonienne et urbaine

Par
AFP
Publié le
30 sept. 2008

PARIS, 30 sept 2008 (AFP) - Jean Paul Gaultier a célébré la danse et le mouvement qui fait vivre les vêtements, dans le vestiaire tout en fluidité qu'il a proposé pour le printemps-été 2009, dans le cadre de la présentation des collections de prêt-à-porter pour l'été prochain.


Jean-Paul Gaultier collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

"Le mouvement est important. Pour moi, les vêtements sur le portant, c'est simplement une nature morte", a déclaré le créateur à la presse à l'issue du défilé qui s'est ouvert et conclu sur une séquence de danse avec trois danseurs.


Jean-Paul Gaultier collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Jean Paul Gaultier, qui vient de réaliser les costumes du spectacle "Blanche Neige" d'Angelin Preljocaj et a travaillé avec d'autres chorégraphes, notamment Régine Chopinot, propose des maillots de bain drapés à cape intégrée, susceptibles de se transformer en robes, de longues robes fluides à ceinture torsadée, des jupes nouées à la taille, des débardeurs superposés.


Jean-Paul Gaultier collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

"Les danseurs ont un rapport avec le vêtement qui est très intéressant et qui donne des enroulades, des drapés (...), ils ont une façon de s'approprier les vêtements en leur donnant une autre dimension", explique-t-il.

La collection a été applaudie notamment par les actrice Milla Jovovich et Béatrice Dalle et l'"effeuilleuse" Dita Von Teese.

Auparavant, le styliste indien Manish Arora et la maison japonaise Issey Miyake ont fait oublier mardi 30 septembre la grisaille parisienne avec des collections hautes en couleur pour l'été prochain, qui proposent aux femmes de jouer les clowns et les acrobates ou de se revêtir des milliers de couleurs de la nature sud-américaine.


Manish Arora collection printemps-été 2009
Photo : François Guillot/AFP

Pour ses tenues colorées et à paillettes inspirées de celles des artistes du cirque, Manish Arora avait choisi de présenter sa collection de prêt-à-porter pour le printemps-été 2009... au Cirque d'hiver, dans l'est de Paris.


Manish Arora collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Le ton est donné dès le premier modèle : teint blafard et coiffe de clown blanc, buste aux rayures de sucre d'orge, jupe en forme de manège qu'un petit coup de doigt suffit à faire tourner. Suivront des micro-robes remodelant les hanches, des paletots à larges manches et gros plis, des jumpsuits rappelant les costumes des clowns, des mini-jupes, des robes à ruchés, des soutiens-gorges dessinant des seins pointus et colorés.


Manish Arora collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

Paillettes, sequins, broderies, miroirs, cristaux illuminent des couleurs vives, dont beaucoup de bleu, rose, or. Les broderies, omniprésentes, mêlent des techniques et des motifs indiens traditionnels à d'autres plus contemporains.


Manish Arora collection printemps-été 2009 - Photo : PixelFormula

La collection de Manish Arora a été très applaudie, y compris par son compatriote Rajesh Pratap Singh qui avait présenté dimanche un vestiaire d'une élégance au contraire très épurée.

La maison Issey Miyake a elle aussi travaillé les couleurs, mais dans un registre très différent. Comme pour sa collection de prêt-à-porter masculin, l'équipe de création dirigée par le styliste Dai Fujiwara s'est livrée à une "chasse aux couleurs" en Amérique du Sud, dans des forêts tropicales et dans des villes. Elle y a emporté "plus de 3 000 échantillons de couleurs référencées afin de les comparer aux couleurs réelles de la nature", des feuilles, des arbres, de la terre, des rivières, selon un texte remis aux invités.

Des villes, elle a rapporté "un immense matériel photographique afin de pouvoir reproduire (ses) découvertes", selon la même source.


Issey Miyake collection printemps-été 2009 - Photo : AFP

Ce patient travail, conjugué à des tissages inédits, se traduit en une collection comprenant d'aériennes robes et blouses en nuances de vert, réalisées en fils de polyester tissés et teintés, d'amples robes à grandes poches en dégradé brun-vert, en haut zippé et multipoche d'esprit saharienne.

Ailleurs, le tissage de fils de différentes épaisseurs crée une impression de relief imitant les écailles d'un serpent, ou le tissage de la soie avec un fil spécial, qui développe les couleurs par réfraction de la lumière, reproduit des reflets changeants.

Une série de tuniques légères comme un souffle, composées de grands pans pastel ou fluo, suscitent des applaudissements nourris.

Résolument urbain, le tandem français Marithé et François Girbaud s'est emparé de l'indispensable accessoire qu'est le sac pour l'évoquer dans sa collection, baptisée "Wearabag" (porter un sac).

"Poches, zips, lacets, chaînes sont là pour rappeler la fusion entre l'accessoire et le vêtement", expliquent-ils dans une note au public.

Les lacets, qui soulignent de nombreuses pièces, "sont le fil conducteur" de cette collection où l'on retrouve l'allure d'aventurière urbaine chère aux stylistes, en pantalons lacés, à sangles, à poches zippés, en T-shirts à inscriptions, en jupes à grandes poches, en fines vestes de cuir et bottes de motardes.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.