×
Publicités
Par
AFP
Publié le
29 juin 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés parisiens : Vuitton, Kris Van Assche, Kiminori Morishita et Kenzo

Par
AFP
Publié le
29 juin 2007

PARIS, 29 juin 2007 (AFP) - L'élégance était à l'ordre du jour vendredi 29 juin, avec un "esprit cavalier" dans la première collection de Franck Boclet pour Emanuel Ungaro, très Riviera chez Louis Vuitton, d'inspiration plus nostalgique et campagnarde chez Kris Van Assche. Les trois maisons présentaient leur collection de prêt-à-porter masculin pour le printemps-été prochain.


Création Louis Vuitton pour le printemps-été 2008
Photo : François Guillot/AFP

Chez Louis Vuitton, Marc Jacobs invite au voyage vers la Riviera, en costumes immaculés ou bleu vif, étroits pantalons et bermudas de coton accompagnés de T-shirts ou de grandes chemises en piqué de coton. Les têtes se coiffent de casquettes de paille ou de cuir. Le soir, les vestes s'irisent, les gilets de costumes nacrés découvrent de fines chemises.

Il signe aussi d'aériens trenchs ou blousons en nylon, des cardigans de coton, des perfectos en cuir de buffle.


Création Louis Vuitton pour le printemps-été 2008
Photo : François Guillot/AFP

Kris van Assche propose un dimanche à la campagne, en amples chemises blanches de paysan. Le styliste, qui présentait sa propre ligne avant de montrer dimanche son travail pour Dior, dit s'être inspiré des "hommes fiers d'August Sander", photographe allemand du siècle dernier, pour cette garde-robe à dominante de noir et blanc.

Ses hommes aiment les chemises comme des blouses de paysans, parfois coupées au coude, ou à manches courtes sur un marcel et ponctuées de noeuds papillon. Elles s'allongent parfois comme des tuniques sur un pantalon noir, et dépassent des vestes.

Les pantalons comportent des plis amples et souples sur la cuisse et s'accompagnent de vestes ajustées, aux manches parfois raccourcies. Les gilets de costume, fendus dans le dos, s'ouvrent sur des marcels ou la peau nue.

Le Japonais Kiminori Morishita privilégie les tonalités sable, kaki pâle, grises, pour une collection placée sous le signe du voyage dans la sécheresse des savanes ou la moiteur des moussons.

Son aventurier urbain conserve ses élégants souliers de ville mais enfile des pantalons multi-poches, des vestes à l'aspect froissé, avec des empiècements de bandes verticales dans le dos, des parkas de cuir à capuchon, d'épaisses et souples sahariennes. Il ose la jupe paréo de cotonnade marine et écru.


Création Kenzo pour le printemps-été 2008 - Photo : François Guillot/AFP

Chez Kenzo, le studio de création signe une collection sans souci qui propose un voyage dans les Caraïbes, dans un décor de végétation luxuriante et d'animaux en origami. Les mannequins (objets ou vivants), placés dans des caisses de bois, arborent des costumes clairs en coton à fines rayures, des vestes brodées de patchworks de fleurs en nuances de blancs, de classiques bermudas beiges, des pantalons de coton portés avec des baskets.

Par Dominique SCHROEDER

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.