×
Publié le
23 sept. 2013
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Défilés printemps-été 2014: Paris prend le relais

Publié le
23 sept. 2013

Le calendrier parisien du printemps-été 2014 pourrait difficilement être plus riche. Avec pas moins de 100 défilés et présentations répartis sur neuf jours, le programme officiel ne devrait laisser à ceux qui le pratiqueront que très peu de place pour l’oisiveté.

Qu'est-ce qui est encore plus important qu'une première collection, pour un créateur qui débarque dans une maison de luxe ? Réponse: sa deuxième collection. Il faudra donc être sur le pied de guerre - dès neuf heures du matin - pour les temps forts que seront le second cru d’Alexander Wang chez Balenciaga ou la deuxième apparition parisienne de Yang Li, dernier chouchou du luxe "cool". Rien de moins décisif ne repose sur les épaules de Fausto Puglisi chez Emanuel Ungaro dont la première collection la saison passée marquait un essai remarqué, ou de Geraldo da Conceicao, non moins salué chez Sonia Rykiel en plein repositionnement.

Emanuel Ungaro automne-hiver 2013/2014. Photo PixelFormula



L'enrichissement général du programme officiel se double d'une semaine des défilés off chargée, où l'on retrouve des maisons étrangères autrefois dans le "in", telles que Talbot Runhof, Wunderkind, Atsuro Tayama ou Pedro Lourenço. La maison de luxe éthique new-yorkaise Maiyet fait le chemin inverse et retrouvera le programme officiel le 28 au soir.

Absente du programme officiel des défilés, Mugler se fait porter pâle cette saison, mais en attendant d'annoncer officiellement une nouvelle direction artistique, une collection conçue en interne sera présentée aux acheteurs dans les locaux de la maison à partir du 30 septembre. Paco Rabanne, quant à elle, ne figure pas au programme officiel pour des raisons d'organisation interne, mais organise toutefois un défilé jeudi 26 septembre au Jeu de Paume. On y découvrira le nouveau designer en charge du style Paco Rabanne, Julien Dossena, présenté à la presse au milieu de l'été. Enfin, Costume National, en pleine transition pour des raisons de fabrication cette fois, s'abstient d'événement parisien pour la saison.

Lanvin printemps-été 2013. Photo PixelFormula



Source de suspens au rayon "mercato", la collection Rochas de Marco Zanini pourrait bien être sa dernière, à en croire la rumeur courant depuis quelques mois, donnant l'Italien en route vers Schiaparelli (groupe Tod's). Cette théorie prend de l'ampleur en ce début de fashion week parisienne, puisque le New York Times se fait l’écho d’un transfert supposé d’Alessandro Dell’ Acqua (ex-Les Copains) vers Rochas, justement. Réponse mercredi 25 après le défilé ?

La première journée du mardi, destinée à accueillir les jeunes maisons, voit cette saison débuter Christine Phung, lauréate du prix premières collections de l'Andam. Son premier défilé parisien sera organisé boulevard Haussmann aux Galeries Lafayette, partenaire du prix annuel. La marque italienne Ter et Bantine débute aussi cette saison au calendrier parisien, en off, aux Beaux-Arts le mercredi 25.

Parmi les changements importants du calendrier, on note les nouveaux créneaux occupés par Hermès (le mercredi 2 octobre à 16h30), l'arrivée de Zadig & Voltaire au sein du calendrier officiel le même jour au Palais de Tokyo, et l'absence d'un second dispositif Made Fashion Week. Le collectif new-yorkais poursuit toutefois son action de soutien aux jeunes créateurs aidé par ses différents partenaires de façon discrète, entre autres avec le Français Jacquemus dès mardi soir.

Première collection Corbier Agustini présentée en off (preview)



En dehors des géants Vuitton, Chanel, Hermès, Dior et Saint Laurent, les chercheurs de nouveaux talents iront chercher l'excitation des débuts en showrooms, qui verront se lancer plusieurs marques prometteuses. Parmi elles, Corbier Agostini, un duo parisien qui présentera une première collection cocktail made in France sous influence japonisante (photo) dans une galerie du 1er arrondissement le 29. Une autre parisienne se lance cette saison, Pallas, derrière laquelle se cache un couple de patronniers des maisons de luxe parisienne... à découvrir au showroom de l'Agence M&K.

Toute une génération "Vue à Hyères" sera aussi présente à Paris cette saison avec de nouvelles collections, depuis Steven Tai (au showroom Florence Deschamps) jusqu'à Léa Peckre (le 25), Satu Maaranen (lauréate 2013) ou encore Victoria/Tomas, brillant duo également repéré sur les bancs d'Hyères cette année.

Chez Designers Apartment, un nouveau casting viendra renouveler à partir du 27 une sélection de talents naissants qui doit, selon le principe fondateur du showroom de la chambre syndicale et du Défi, se renouveler une fois par an. FashionMag.com reviendra bientôt sur l'événement.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com