×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Delpozo échoue à trouver un accord avec son potentiel acheteur

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
14 févr. 2020

La marque du groupe espagnol Perfumes y Diseño est à nouveau à la recherche d’un acheteur. En septembre dernier, Delpozo avait pourtant annoncé être à un stade avancé de négociations avec un potentiel futur propriétaire. Cette transaction aurait garanti la survie de l’entreprise fondée par Jesús del Pozo en 1974. Malheureusement, aucun accord n’a apparemment pu être trouvé.


Collection capsule Anthropologie x Delpozo - Anthropologie


« Les discussions avec notre possible futur propriétaire ont échoué. Actuellement, la marque continue donc à négocier sa vente avec d’autres entités intéressées issues du secteur de la mode », a reconnu l’entreprise dans un bref communiqué publié vendredi 14 février. Les raisons de ce revirement n’ont pas encore été révélées. Perfumes y Diseño, qui souhaitait maintenir une participation d’environ 15 % dans Delpozo, n’a donc pas d’autre choix que de remettre la marque en vente. Le groupe avait annoncé l’été dernier être à la recherche d’un actionnaire majoritaire spécialisé dans la mode afin de pouvoir « se concentrer sur son activité de parfumerie haut de gamme ».

« En 2020, Perfumes y Diseño va consacrer tous ses efforts aux univers de la parfumerie et de la cosmétique », révèle le groupe à propos de ses objectifs à court terme. L’entité est spécialisée dans la parfumerie et dispose d’un portefeuille de marques propres comprenant les lignes de Tous, El Ganso, Starck Paris, Halloween ou encore Scalpers. De plus, Perfumes y Diseño gère la distribution de marques comme Goutal Paris, Salvatore Ferragamo et Juliette Has a Gun, ainsi que celle des marques de cosmétiques Ahava et REN Clean Skincare.

Ce nouveau rebondissement du feuilleton Delpozo remet l’entreprise dans une situation précaire. Elle a récemment fermé ses flagships de Londres et Dubaï, et a également mis fin à plusieurs accords internationaux. Relancée par le groupe Perfumes y Diseño en 2012, la marque était auparavant présente sur 34 marchés à travers 80 points de vente. Delpozo essaie actuellement d’éliminer ses invendus d’anciennes collections avec des réductions allant jusqu’à 95 % et a largement taillé dans ses effectifs. En décembre dernier, c’est son directeur général Pablo Badía qui a quitté le navire.

Pour le moment, l’équipe de direction compte encore des responsables du groupe Perfumes y Diseño et le directeur créatif Lutz Huelle. Ce dernier n’a toujours pas présenté une collection propre pour la marque depuis sa nomination en 2018, mais il a en revanche signé récemment une collaboration avec la marque américaine Anthropologie. La possibilité de voir de nouvelles collections de cette maison espagnole dépendra de sa capacité à trouver un acquéreur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com