×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 févr. 2020
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Delpozo fait son retour en collaboration avec Anthropologie

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
4 févr. 2020

Enfin : les premières pièces de Delpozo imaginées par le créateur Lutz Huelle vont être dévoilées. Comme l’avait révélé FashionNetwork.com en exclusivité en décembre dernier, une source proche de la maison madrilène avait laissé entendre que les premières propositions du designer allemand prendraient sans doute la forme d’une collaboration. Pour ce relancement, la griffe espagnole pourra compter sur la popularité de l’enseigne américaine Anthropologie, propriété du groupe URBN.


La collection capsule, collaboration de Delpozo et Anthropologie sera disponible en Espagne dès le 6février - Anthropologie


« Notre savoir-faire unique dans la création de belles pièces, ainsi que la passion et l’enthousiasme d’Anthropologie, ont été une source d’inspiration inépuisable », commente Lutz Huelle à propos de la collection « Anthropologie x Delpozo ». Cette capsule sera composée d’une vingtaine de pièces comprenant des vêtements, des accessoires et des objets de décoration. Dans la ligne de l’esthétique chère à la marque fondée par Jesús del Pozo en 1974, les habits seront ornés de délicats imprimés floraux et de broderies caractéristiques. Cette collection traduit bien le changement opéré par Delpozo, qui veut devenir plus accessible et se rapprocher d’un public plus jeune. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont poussé la maison à miser sur le créateur allemand pour remplacer Josep Font en décembre 2018.

De la papeterie, des draps et même un fauteuil

Les équipes créatives de Lutz Huelle et Colette Brown, à la tête du stylisme des collections féminines d’Anthropologie, ont planché sur une collection faisant la part belle aux volumes et au savoir-faire artisanal. On y trouve notamment des robes éthérées, une immense jupe en tulle, un trench en jacquard ou encore un sweat-shirt avec des détails rose fluo. Côté accessoires, on retiendra les élégants diadèmes ou les baskets à semelle épaisse très tendance. Pour la décoration, les deux marques cosignent des articles de papeterie, un jeu de draps réversibles et un fauteuil en velours jaune, tous dotés des fameux imprimés de Delpozo. Plus accessibles que ceux de la griffe de luxe, les prix iront de 57 euros pour un diadème à 557 euros pour le fauteuil.


La collection est composée de 20modèles - Anthropologie


Le directeur des achats d’Anthropologie Europe, Gill McCulloch, souligne que la marque espagnole « attache beaucoup d’importance à la créativité et à l’artisanat. Cette philosophie est très compatible avec l’essence d’Anthropologie », qui encourage les collaborations avec des artisans locaux et se distingue par l’adaptation de son offre au marché européen. Une stratégie évoquée dans ses moindres détails par le directeur international de la chaîne, Peter Ruis, dans une interview accordée à FashionNetwork.com en février 2019 à l’occasion de l’inauguration de la première boutique de la marque en Espagne, à Barcelone. Pour son premier anniversaire, l’espace situé sur le Paseo de Gracia accueillera le défilé de la collection capsule et la proposera à la vente dès le 6 février. À partir du 11 février, les pièces seront disponibles dans les 20 boutiques d’Anthropologie dans le monde (15 au Royaume-Uni et 5 dans le reste de l’Europe), ainsi que sur la boutique en ligne de la marque.

Le lancement de cette collaboration intervient lors de la finalisation du processus de rachat de Delpozo. Le groupe Perfumes y Diseño, son actuel propriétaire, a en effet annoncé la cession d’une participation majoritaire dans l’entreprise en septembre dernier. Le nom de l’acquéreur n’a toujours pas été révélé et l’on ne sait pas pour le moment si Lutz Huelle conservera la direction créative de la maison. Delpozo a donc pour l’instant stoppé sa production pour le printemps-été 2020.

Au cours des derniers mois, la marque de prêt-à-couture espagnole a baissé le rideau de ses flagships internationaux et mis fin aux collaborations avec ses partenaires étrangers. En décembre dernier, Delpozo a mis les bouchées doubles sur la liquidation de son stock en bradant ses anciennes collections avec des réductions allant parfois jusqu’à 95 %. Le directeur général Pablo Badía a par ailleurs tiré sa révérence. Pour l’instant, le suspense reste entier : le futur propriétaire de Delpozo souhaitera-t-il perpétuer l’héritage de la maison ou pencher du côté d’une offre plus proche de celle d’Anthropologie ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com