×
6 765
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Delta Galil : le rachat d'Eminence marque le troisième trimestre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 21 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le fabricant et distributeur textile israélien Delta Galil, basé à Tel Aviv, a annoncé lundi des ventes en progression au troisième trimestre 2018, grâce à une bonne performance aux Etats-Unis et à l'expansion de son marché européen via l'acquisition de la marque Eminence, effective depuis juillet dernier.


Eminence a été rachetée par Delta Galil en juillet 2018 - Eminence


La société israélienne a déclaré un chiffre d'affaires de 370,8 millions de dollars (324,4 millions d'euros) au cours du trimestre qui a pris fin le 30 septembre, en hausse de 9 % par rapport à la même période en 2017.

Hors frais d'acquisition d'Eminence et coûts de restructuration, le bénéfice net a augmenté de 15 % à 16,6 millions de dollars (de 12,7 à 14,5 millions d'euros). En revanche, ce résultat est en recul de 33 % si l'on inclut les coûts liés au rachat de la marque française de sous-vêtements au cours du trimestre - la société assure qu'elle est restée « concentrée sur la consolidation du groupe Eminence, qui a fortement contribué aux ventes au cours de son premier trimestre en tant que filiale de Delta Galil, tout en renforçant (sa) présence européenne ».

Les acquisitions du groupe au cours des deux dernières années, dont les labels 7 For All Mankind, Splendid et Ella Moss acquis auprès de VF. Corp, ainsi que d'autres investissements, ont eu une incidence positive sur les ventes dans d'autres régions, notamment aux États-Unis. « Nous avons constaté une forte performance de Delta USA, où les lancements réussis de Costco et de nouveaux vêtements pour enfants ont entraîné une augmentation de 9 % des ventes et de 49 % de notre bénéfice avant intérêts et impôts », s'est félicité Isaac Dabah, PDG de la société.

Au cours des neuf derniers mois, les ventes de Delta Galil ont atteint 1,04 milliard de dollars (909 millions d'euros), en hausse de 5 % sur un an. Le bénéfice net a lui été affecté par les frais d'acquisition, enregistrant un repli de 19 % sur la période.

La société israélienne table sur des ventes comprises entre 1,475 et 1,495 milliard de dollars (entre 1,290 et 1,307 milliard d'euros) pour l'ensemble de l'exercice, soit une augmentation de 8 % à 9 % par rapport à 2017, avec un bénéfice net variant de 57 à 60 millions de dollars (de 49,8 à 52,5 millions d'euros), en progression de 12 % à 18 %.

« Nous entrevoyons d'importantes opportunités, notamment des accords potentiels avec des détaillants en ligne importants, et la possibilité d'introduire des produits Delta par le biais des circuits de distribution d'Eminence », a précisé Isaac Dabah.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com