Demna Gvasalia révèle son Balenciaga

L'une des questions principales se posant en permanence dans la mode est de savoir quel créateur conçoit les vêtements les plus contemporains, les plus dans l'air du temps ? Aujourd'hui, à Paris, la réponse est Balenciaga, sous la direction de son irrévérencieux directeur artistique, Demna Gvasalia. 
Voir le défilé
Balenciaga - printemps-été 2018 - Womenswear - Paris - © PixelFormula

Après avoir passé quelques saisons à revisiter les codes de la vénérable maison, Demna a osé révéler sa propre version, plus fringante, plus réaliste, de Balenciaga. L'idée centrale du début du show est arrivée en regardant des photos de dames bourgeoises dans plusieurs pays. En coulisses, le créateur géorgien reconnaissait : « Ce n'est pas un style que je connais très bien, mais je l'ai fusionné avec mon idée du style de la rue, plus décontracté ».

S'il y a bien une chose qui importe à la bourgeoisie, c'est l'argent; par conséquent, un tiers des tenues était imprimé de monnaies variées - dollars roses, euros rouges ou bleus... « Pas de monnaie géorgienne ? » a demandé un rédacteur. « Non, a répondu le designer géorgien installé à Paris. J'ai oublié à quoi elle ressemble. »

Ce nouveau style Balenciaga est parti de zéro - il suffit de regarder les chaussures révolutionnaires pour s'en persuader. Notamment les fantastiques bottes à talon qui se transforment en bas-cuissardes imprimées de motifs bucoliques, tous inspirés directement de captures d'écran pêchées sur Internet. Ces mêmes imprimés étaient utilisés sur des pantalons à plusieurs couches, une idée recyclée des collections masculines. Sans oublier les drôles de sabots Crocs, transformés en plateformes compensées, couverts de badges.

Mais avant tout, c'est le sens de la coupe de Demna Gvasalia qui est remarquable, depuis ses magnifiques chemises à carreaux jusqu'à ses robes de soirée divines de fluidité et de mouvement. Demna Gvasalia peut surcharger ses mannequins : nombre d'entre eux marchaient sous de nombreuses couches de vêtements, où des moitiés de manteaux, de capes, de trenchs et de robes étaient cousues entre elles, toutes réunies à l'encolure, en parfaite conformité avec l'amour de Cristobal pour le volume.

Voir le défilé
Balenciaga - printemps-été 2018 - Womenswear - Paris - © PixelFormula

Ceci dit, ses meilleures silhouettes étaient souvent les plus simples; des mini-combinaisons en dentelle noire, portées avec des jupes à pois froncées et volantées, à la coupe impeccable en toute simplicité.
 
L'humour est la clé du style Balenciaga actuel : depuis la mention « spring-summer 2018 » aux épaules des pièces en jersey, jusqu'aux bracelets inspirés de verres souvenir, en passant par une série de hauts coupés dans un tissu imprimé papier journal. « Il s'agit de faux texte aléatoire, mais illustré de photos joyeuses. On ne publie que des nouvelles positives. Good fake news (de joyeux faits alternatifs, ndlr) ! » plaisantait Demna Gvsalia, habillé d'un justaucorps en nylon, imprimé d'un énorme logo FBI jaune.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER