×
Publicités
Par
AFP
Publié le
14 sept. 2013
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des femmes au foyer américaines égaient la Fashion week de Londres

Par
AFP
Publié le
14 sept. 2013

© 2013 AFP - Le trio britannique Sister by Sibling s'est inspiré de l'Amérique des années 50 pour une collection "glamour domestique" présentée à la Fashion Week de Londres samedi, des vêtements guillerets et sexys.

Sid Bryan, Joe Bates et Cozette McCreery ont présenté des manteaux classiques amples, des pullovers trop grands et des jupes droites, dans les dominantes pastels, le tout accessoirisé avec des stilettos et des coiffures bouffantes.

Sister by Sibling (photo Pixel Formula)


Mais ces vêtements sont réservés aux femmes dotées d'un sens de l'humour. Les mannequins portent des sweat-shirts roses avec l'inscription "Soeur de tête" ou "Heureuse" rentrés dans de mini-shorts en jeans, des jupes trouées et des hauts qui laissent peu de place à l'imagination.

Dans un studio d'artistes dans le quartier branché de Soho, la créatrice d'origine irlandaise Orla Kiely a aussi réinventé la féminité, en s'inspirant, pour sa collection printemps-été, des scouts.

Les femmes portent des robes et des jupes courtes avec de grandes poches et des imprimés représentant des zèbres, lions, girafes et rhinocéros. Des tenues féminines présentées avec de très hautes chaussettes et des bérets, dans un décor de savane africaine.

"On a démarré en voulant faire quelque chose autour des safaris, des années 70 et des scouts", a expliqué Orla Kiely à l'AFP. "C'est plutôt sympa."

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.