×
5 947
Fashion Jobs
GROUPE CHANTELLE LINGERIE
Chef de Produit Développement Collection H/F
CDI · CACHAN
DEVRED 1902
Responsable Trafic et Acquisition CDI Amiens F/H
CDI · AMIENS
LA HALLE
Controleur de Gestion Achats (H/F)
CDI · PARIS
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
LONGCHAMP
Responsable Des Opérations H/F
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Relation Client H/F
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
GALERIES LAFAYETTE
Manager Vente H/F
CDI · LYON
GIAMBATTISTA VALLI
Responsable Bureau d'Etude Production
CDI · PARIS
LECTRA
Business Development Manager - Plateformes Digitales Secteur Mode H/F
CDI · CESTAS
TARA JARMON
Responsable Controle de Gestion (H/F) - CDI
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Approvisionneur Matières Premières - PAP h & f Premium (H/F)
CDI · PARIS
PRINCESSE TAM TAM
Chef de Projet CRM H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Directeur d'Atelier Haute Couture Flou (H/F)
CDI · PARIS
KIABI
Responsable Innovation (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Account Manager Marketplace (H/F) - CDI
CDI · HEM
KIABI
Directeur Artistique 360° - Identité Graphique de Marque (H/F)
CDI · HEM
MOA
Chef de Produit
CDI · ANTONY
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
Publicités
Par
AFP
Publié le
24 août 2022
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des influenceurs TikTok boycottent Amazon pour soutenir la syndicalisation

Par
AFP
Publié le
24 août 2022

La suspension de tout partenariat pour obtenir de meilleures conditions de travail pour les salariés d'Amazon: de jeunes créateurs de la plateforme TikTok utilisent leur popularité pour faire plier le géant du commerce en ligne.


AFP



Avec la campagne "People Over Prime", 70 influenceurs du réseau social, cumulant plus de 51 millions d'abonnés, ont lancé une pétition pour faire pression sur Amazon aux Etats-Unis et pousser l'entreprise à satisfaire les exigences du syndicat Amazon Labor Union (ALU).

Dans une lettre adressée au géant de Seattle, le collectif Gen-Z for Change, derrière cette initiative, annonce que "jusqu'à ce que des changements aient lieu, nous empêcherons Amazon de monétiser l'un des plus grands réseaux sociaux au monde".

Les revendications comprennent un salaire horaire minimum de 30 dollars, une révision à la hausse du congé maladie, ainsi que la fin des actions anti-syndicales.

"On sait depuis longtemps à quel point les créateurs sont essentiels au modèle marketing d'Amazon", explique à l'AFP Elise Joshi, 20 ans, directrice de la stratégie de Gen-Z for Change.

"Les créateurs, en particulier les créateurs TikTok sont une passerelle vers les jeunes. Amazon sait à quel point les créateurs sont puissants et nous nous réapproprions ce pouvoir", ajoute Mme Joshi, suivie par 3 millions de personnes sur l'application de partage de vidéos courtes.

Grâce à l'Amazon Influencer Program, lancé en 2017, le groupe américain propose à des utilisateurs en vue de différentes plateformes (TikTok, YouTube, Instagram) de gagner de l'argent en recommandant à leurs abonnés des produits Amazon sur une page personnalisée.

Amazon se défend



C'est ce dispositif que "People Over Prime" a décidé de boycotter afin de porter les demandes d'ALU.
L'organisation, qui n'est pas directement associée à la campagne, est devenue début avril le premier syndicat américain d'Amazon dans un entrepôt de Staten Island, à New York.


Une cliente retourne un colis Amazon à Alhambra, en Californie, le 12 juillet 2022. - AFP



Elle n'a pas réussi à doubler la mise en mai lors d'un vote dans un autre centre de tri new-yorkais, mais ses responsables ont dénoncé la propagande et la stratégie d'intimidation d'Amazon pour faire échouer le projet.

Deuxième employeur aux Etats-Unis derrière la chaîne d'hypermarchés Walmart, le groupe fondé par Jeff Bezos s'oppose farouchement, depuis sa création en 1994, aux tentatives de syndicalisation dans le pays.

"La santé, la sécurité et le bien-être de nos employés sont notre priorité numéro un", a assuré Paul Flanigan, un porte-parole d'Amazon, dans un communiqué transmis à l'AFP en réaction à la campagne des influenceurs de TikTok.

"Nous avons investi des milliards de dollars pour de nouvelles mesures de sécurité, des technologies et d'autres solutions innovantes destinées à protéger nos employés (...) Nous nous engageons à offrir à nos employés les ressources dont ils ont besoin pour réussir en créant du temps pour des pauses régulières et un rythme de travail confortable", a-t-il ajouté.

"Redevables"



Des arguments peu convaincants pour Elise Joshi, qui les qualifie de "réponse standard d'une grande entreprise refusant de reconnaître des allégations légitimes sur des abus au travail et des manœuvres anti-syndicales".

"Leur réponse montre à quel point ils sont réticents à écouter leurs salariés et j'espère que cela signifie que davantage de créateurs vont s'impliquer", poursuit-elle.

Pour les membres de Gen-Z for Change, s'adresser à des dizaines de millions de jeunes internautes confère une responsabilité particulière dans la défense des droits sociaux.

"Nous nous sentons redevables car nous avons une plateforme immense et une passion pour l'équité", revendique Connor Hesse, 19 ans, coordinateur des contenus pour Gen-Z for Change. "C'est une opportunité formidable pour aider les salariés d'Amazon et faire résonner leurs voix", ajoute le créateur, fier de ses 2,3 millions d'abonnés sur TikTok.

Amazon est la cible la plus récente du groupe d'activistes, qui a précédemment mené des actions pour dénoncer l'anti-syndicalisme de la chaîne de cafés Starbucks ou du groupe de grande distribution Kroger.

Les influenceurs ont envoyé des dizaines de milliers de fausses candidatures pour des postes de salariés en grève ou cherchant à se syndicaliser et que la direction de ces entreprises voulait remplacer.

Pour Aly, qui anime le compte usa.mom.in.germany (871.000 abonnés sur TikTok) et a signé la pétition des jeunes créateurs, une mobilisation massive en faveur des droits des salariés d'Amazon peut avoir un effet boule de neige.

"Des campagnes comme +People Over Prime+ gagneront en rapidité et en efficacité et d'autres grandes entreprises feront des changements en amont ou alors deviendront des cibles futures", prédit cette jeune mère américaine installée en Allemagne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.