Des militantes anti-fourrure défilent nues à Paris

PARIS, 2 oct 2007 (AFP) - Quatre militantes anti-fourrure de la PeTA, fondation américaine de protection des animaux, ont défilé nues, le corps peint représentant un renard, un raton laveur, un lapin et un lynx, mardi 2 octobre en début d'après-midi à Paris, place du Palais-Royal.


Activistes de la PeTA sur la place du Palais Royal à Paris le 2 octobre
Photo : Olivier Laban-Mattéi/AFP

"Non à la fourrure ! Non à la torture ! Nous ne sommes pas des manteaux !", ont scandé les manifestantes qui avaient aussi le visage maquillé rappelant l'animal à fourrure qu'elles représentaient. Après une dizaine de minutes, les militantes, qui ont posé devant les photographes, avec le Conseil d'Etat en toile de fond, ont quitté les lieux sans incident.

"Nous avons choisi la semaine de la mode à Paris pour sensibiliser le grand public. Cette action rappelle que les animaux à fourrure n'en finissent pas de souffrir dans les élevages spécialisés, dans l'attente de leur cruel et inévitable sort", a expliqué Noémie Ventura, coordinatrice de PeTA France.


Activistes de la PeTA sur la place du Palais Royal à Paris le 2 octobre
Photo : Olivier Laban-Mattéi/AFP

"Des créateurs tels que Calvin Klein, Stella McCartney, Tommy Hilfiger et Ralph Lauren refusent de vendre de la fourrure. Il est grand temps que d'autres créateurs évoluent et mettent fin à leur soutien à cette industrie violente", a-t-elle ajouté.

L'an dernier, des militants de la PeTA avaient occupé une boutique Jean Paul Gaultier à Paris et avaient maculé les vitrines de peinture rouge, aux cris de "Gaultier assassin, Gaultier boucher !".

En février, d'autres militants anti-fourrure avaient fait irruption aux défilés Valentino et Christian Lacroix.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER