×
Publicités
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
4 nov. 2015
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des podiums à la ville, la cuissarde revient en force cette saison

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
4 nov. 2015

Repérée sur les podiums de nombreux créateurs lors des présentations automne-hiver 2015-2016, la cuissarde pourrait bien devenir un incontournable cette saison, après plusieurs retours timides ces dernières années. Matières, couleurs, hauteurs, et associations : tour d'horizon de ce que proposent les plus grandes maisons de couture pour cet hiver.

Défilé Dior automne-hiver 2015-16 - Pixel Formula


S'il y a peu de chances que la cuissarde détrône l'iconique bottine, il y a fort à parier qu'elle habillera les gambettes de nombreuses femmes cet hiver. Grand classique de la mode de la fin des années 1960 et des seventies, la cuissarde séduit par son style sensuel et élégant. Faut-il encore savoir quand, comment, et avec quoi la porter, pour ne pas tomber dans la vulgarité.

L'audacieuse cuissarde de Dior

Une paire de cuissardes a tout particulièrement marqué les esprits durant ces défilés : celles présentées par Christian Dior. En vinyle stretch, coloré ou imprimé, les cuissardes de la maison française ne pouvaient passer inaperçues.

Raf Simons, alors directeur artistique de Dior, avait dévoilé toute une sélection de cuissardes d'une élégance extrême, longueur XXL, ornées d'un talon carré transparent. Le tout donnant l'impression d'une seconde peau, associé à des manteaux longs ou à des robes tombant à mi-cuisses. 

Sans tomber dans la sexy attitude, voire la vulgarité, la maison française est parvenue à présenter des silhouettes sensuelles et raffinées. Un exercice réussi sur les podiums, plus délicat à appliquer à la ville tant le vinyle est connoté « érotique ».

Classiques ou décalées : la cuissarde fait son show

Si la maison Dior a opté pour un modèle ultra-original, d'autres marques et créateurs s'en sont donné à coeur joie. En témoigne la présentation Burberry où la cuissarde a défilé en version patchwork. Une double réussite puisqu'il s'agit de deux des tendances incontournables de la saison.

Un brin plus classique, Isabel Marant a présenté la cuissarde sous sa forme la plus brute, proposant des modèles d'inspiration militaire rappelant qu'elle était originellement réservée aux soldats. La créatrice se démarque toutefois en l'associant à une robe marinière.

La cuissarde était la star de nombreux défilés, dont la présentation de Pascal Millet, qui la décline en daim pour un effet seconde peau. La botte iconique devient un accessoire féminin et sensuel, en version ouverte et lacée, chez Giambattista Valli, et se porte de façon plus classique chez Tsumori Chisato, en association avec un collant imprimé.

Vionnet se démarque en mariant à la perfection cuissardes et longueur. La maison a en effet choisi de les associer à de longues robes ou jupes fendues.

Les alternatives à la cuissarde

Certaines maisons de couture ont pensé aux femmes qui n'oseraient pas la cuissarde, offrant des alternatives parfois très ingénieuses.

Restant dans un esprit rétro, Anne Sofie Madsen a troqué les cuissardes contre de longues paires de chaussettes se portant juste au-dessus du genou. Une bonne concession pour celles qui ne veulent pas sauter le pas.

De son côté, Akris joue clairement la carte des effets, en proposant des bottines réalisées dans la même teinte et la même couleur que le pantalon skinny auquel elles sont associées. Le tout offrant un effet de prolongement, rappelant la cuissarde.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2021 AFP-Relaxnews.