×
5 375
Fashion Jobs
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
15 févr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Des sneakers en pissenlit, l'idée folle (et durable) d'une marque américaine

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
15 févr. 2022

Après les champignons, les toiles d'araignées, ou encore les algues, l'industrie de la mode s'érige en amatrice de pissenlits, ces plantes à fleurs jaunes qui fleurissent dès le printemps dans les champs. Une source durable qui pourrait prochainement s'inviter dans votre dressing… La marque américaine Cole Haan en a même fait sa matière de prédilection pour sa nouvelle paire de sneakers.




Quel est le point commun entre les algues, le raisin, les champignons, le cactus, et la canne à sucre ? A priori, aucun, si ce n'est qu'ils incarnent tous à leur façon les richesses de mère nature. Et bien c'est justement ce qui intéresse l'industrie de la mode, engagée dans une course contre la montre pour proposer de nouvelles sources durables dans ses collections. Tous ces fruits, plantes, et autres organismes vivants constituent vraisemblablement les fibres textiles de demain, en vue de réduire l'impact de la deuxième industrie la plus polluante sur la planète. A cette longue liste de matériaux innovants, s'ajoute aujourd'hui le pissenlit, qui a passé haut la main l'examen d'entrée dans nos dressings.

Du caoutchouc de… pissenlit

Symboles du renouveau et de l'arrivée des beaux jours, les pissenlits, que l'on appelle également dents de lion, poussent essentiellement dans les champs, prairies, et friches, mais aussi dans nos jardins. Après la floraison, ils se transforment en une boule blanchâtre sur laquelle les enfants - et les adultes - aiment souffler pour voir s'envoler des dizaines de 'parachutes'. Mais cette plante séduit également pour ses multiples bienfaits s'invitant çà et là dans la cuisine, ainsi que sous la forme de gélules, de tisanes, et autres jus pour lutter contre certains maux du quotidien.

Le pissenlit est également connu depuis des décennies pour être une alternative au latex d'hévéa, l'arbre à caoutchouc. Lorsque l'on cueille ladite plante, la substance liquide blanche qui coule de la tige n'est autre que du latex… qui se transforme très rapidement en séchant en une sorte de gomme élastique que l'on connait tous très bien, le caoutchouc. Une chose qui avait intéressé l'Union soviétique dès la fin des années 1920, qui a alors cultivé le pissenlit à grande échelle, avant d'abandonner (définitivement) cette idée.

Mais l'urgence climatique semble avoir redonné une autre chance à la plante, vers laquelle le manufacturier allemand Continental, en quête de solutions durables, s'est tourné pour la fabrication de ses pneus. De fil en aiguille, la racine de pissenlit semble avoir attiré l'attention de l'industrie de la mode, elle aussi à la recherche d'alternatives à ses matières trop polluantes et impactantes pour l'environnement.

Une première sneaker en pissenlit



Qui dit caoutchouc dit chaussure, ou plus exactement semelle de chaussures. De là à penser que nous allions désormais marcher - constamment - sur des pissenlits, il n'y a eu qu'un… pas. Et c'est la marque américaine Cole Haan qui vient de le sauter avec le lancement de la basket "Génération Zerøgrand II", dont la semelle extérieure est en partie constituée de caoutchouc naturel de pissenlit.

Plus en détail, cette nouvelle basket, destinée aux femmes comme aux hommes, dispose d'une semelle extérieure en mousse FlowerFoam, elle-même constituée de 25% de caoutchouc de pissenlit. Une chose qui permettrait, selon Cole Haan, "d'absorber les impacts tout en optimisant l'amorti". Autrement dit, la durabilité ne se substitue pas à la qualité ni au savoir-faire de la griffe américaine. La paire de sneakers est complétée par une tige en daim microfibre végane, et des lacets conçus en bouteilles en plastique recyclées.

Proposée sur l'e-shop de Cole Haan et dans certaines boutiques, la basket se décline dans un large choix de tailles et de coloris, et est vendue à 130 dollars (environ 115 euros). Ne vous amusez pas à souffler sur la semelle, il y a peu de chance - on l'espère - que celle-ci ne se désintègre.

ETX Daily Up

 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.