Deutsche Post veut acheter 27,5 % du français Relais Colis

Le groupe allemand de courrier et de logistique Deutsche Post a annoncé ce lundi son intention d'entrer au capital de Relais Colis, acteur français de livraison de colis.


« Deutsche Post DHL Group (...) envisage d'acquérir une part minoritaire » dans le capital de « la société française de logistique Relais Colis, spécialisée dans l'e-commerce », a annoncé le géant allemand dans un communiqué. « Le groupe souhaite ainsi optimiser l'accès pour sa division DHL » au marché français, « troisième marché marché européen pour le commerce en ligne », a-t-il ajouté.

Avec cette acquisition de 27,5 % du capital de Relais Colis, Deutsche Post vise « une expansion de son réseau de points de livraison ». Cette alliance permettra « à toutes les subdivisions de DHL, en particulier à DHL Parcel, d'exploiter de nouveaux canaux de distribution », mais aussi d'« étoffer leur offre sur le marché français », selon le communiqué.

Relais Colis, ex-filiale de Kering (PPR), assure près de 30 millions de livraisons par an grâce à ses 450 employés et ses 4.800 points de livraison, situés essentiellement en France. L'entreprise, qui livrait initialement les paquets pour le compte du catalogue La Redoute, avait été cédée par Kering en 2014 en même temps que La Redoute, à la direction de celle-ci.

Deutsche Post, concurrent des américains FedEx et UBS avec sa division DHL, et actuellement engagé dans une coûteuse restructuration, cherche à développer davantage à l'international sa branche courrier et e-commerce pour profiter aussi hors de l'Allemagne de l'essor du commerce en ligne.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Luxe - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER