×

Deux entrepreneuses du Bahreïn donnent du style aux masques

Par
AFP
Publié le
28 avr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Manama, 27 avr 2020 (AFP) - Couleurs vives, petits carreaux ou imprimés floraux, deux jeunes entrepreneuses bahreïnies apportent du style aux austères masques de protection qui font désormais partie du quotidien du monde entier face à la pandémie de Covid-19.


Noor Khamdan avec ses masques de protection, à Abu Saiba, à Bahreïn, le 25 avril 2020. - AFP / Mazen Mahdi


Avec leurs marques respectives, Noor Khamdan et Nada Alawi veulent chacune encourager la population du plus petit pays du Golfe à porter ce bout de tissu qui peut empêcher la transmission de la maladie.

Noor Khamdan y reproduit des symboles de la culture locale, allant du keffieh porté par les hommes dans le Golfe, appelé "ghutra", au drapeau blanc et rouge du Bahreïn.

"Le masque que vous portez a pour but de vous protéger, vous et les autres, mais aussi d'apporter de la couleur et de la joie dans votre vie en ces temps difficiles", souligne à l'AFP Noor Khamdan, fondatrice de BH Masks.

Pour cette mère de trois enfants, les masques "colorés et lavables" d'environ 3 euros, permettent aussi de "réserver les masques chirurgicaux à ceux qui en ont le plus besoin, comme le personnel médical".

A l'instar de nombreux autres pays du Golfe, Bahreïn a rendu le port du masque obligatoire dans les lieux publics, après avoir assoupli certaines restrictions liées au confinement, avec le début du ramadan cette semaine.

Le pays a officiellement enregistré plus de 2.600 infections, dont huit décès.

Nada Alawi, co-fondatrice de la marque de mode Annada, transforme des foulards au design unique en masques, disant vouloir répondre aux exigences de ceux qui attendent "quelque chose de différent".

"Certaines personnes veulent porter quelque chose qui leur donne un peu de bonheur, un peu d'inspiration", explique-t-elle à l'AFP.

Avec des masques qui dissimulent la moitié du visage, et donc de ses expressions, la mode devient, dit-elle, "une façon d'affirmer la personnalité de quelqu'un, quand il a de la couleur sur son visage", par exemple.

Les masques Annada sont emballés dans une boîte à cadeau bleu turquoise, nouée par un ruban gris. Vendus par lots de trois, ils coûtent environ 50 euros. Et 25% des bénéfices sont reversés à des oeuvres caritatives.

Un idée cadeau inattendue mais, pour Nada Alawi, "même dans des moments comme celui-ci, vous voulez être surpris et avoir l'impression de vous embellir".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.