×
Publicités
Publié le
16 nov. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Deux ex de chez Balmain lancent la marque de souliers La Ligne Numérotée

Publié le
16 nov. 2020

A l’origine de La Ligne Numérotée, nouvelle marque de chaussures et d’accessoires pour femmes révélée il y a peu par la Fédération française de la chaussure, Françoise Misiraca, en charge de la création du département homme de la maison Balmain qu’elle dirigera huit années aux côtés d’Olivier Rousteing, s’est associée à la designer Charlotte Sauvat, formée chez Michel Vivien, Lanvin et Isabelle Marant avant de rejoindre, elle aussi, Balmain.


La nouvelle bottine crème en cuir lisse signée La Ligne Numérotée


"Avec notre expérience et notre envie de sortir du rythme effréné des collections, nous nous sommes lancées, fortement inspirées par l’esprit couture et le style plutôt que la tendance", explique Françoise Misiraca, qui dirige la partie commerciale et communication de la marque.
 
Avec Charlotte Sauvat au dessin des modèles, La Ligne Numérotée présente des pièces intemporelles, pensées comme des objets d’art, fabriquées dans un petit atelier familial de Toscane, et déclinées en "Editions Signature". "Des modèles de sandales et bottines à la simplicité élégante et se portant facilement, détaille la designer, tous réalisés avec les plus beaux cuirs se déclinant régulièrement dans de nouvelles matières."


La collaboration La Ligne Numérotée X Janaïna Milheiro - DR


Régulièrement, La Ligne Numérotée met à l’honneur ses "Editions Limitées": "des pièces conçues entre art et couture, expliquent les créatrices, nées de rencontres, valorisant les savoir-faire", chacune étant produite en huit exemplaires seulement. 
 
Dévoilée ces jours-ci, la première mettra en lumière la collaboration passée avec la plumassière Janaïna Milheiro, habituée au travail avec les maisons de luxe dont Hermès, Guerlain ou encore Valentino.


Françoise Misiraca et Charlotte Sauvat - DR


Vendus en moyenne entre 345 euros (sandales) et 575 euros (bottines), les modèles de La Ligne Numérotée sont proposés à la vente sur son e-shop, et via des ventes confidentielles au sein du concept Maison Ambroise pensé par Amélie du Chalard et prévues une fois par mois (et dès que la situation sanitaire le permettra). 
 
Les créatrices visent également une distribution dans les grands magasins et devraient proposer prochainement un service de livraison avec essayage à domicile.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com