×
Publicités
Publié le
5 sept. 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Deuxième session : le plein de nouveautés pour rassembler aux Tuileries

Publié le
5 sept. 2016

Le nouveau visage de Première Classe et Paris sur Mode aux Tuileries se précise à un peu plus de trois semaines de leur tenue. Les salons de deuxième session de WSN Développement qui se tiendront du jeudi 29 septembre au dimanche 2 octobre ont dévoilé un nouveau programme qui a vocation à illustrer sa nouvelle volonté : rassembler.
 
Rassembler à la fois plus de marques, plus d'acheteurs et plus de journalistes passe par plusieurs nouveautés. Ce que l'on savait déjà, à savoir l'avancée d'une journée (du jeudi au dimanche) pour capter un plus grand nombre de visiteurs, mais aussi l'agrandissement avec l'installation d'une nouvelle tente et le partenariat avec Capsule se précise et même se complète.

 
La dimension d'abord : en inaugurant une nouvelle tente pour le prêt-à-porter à l'entrée du jardin des Tuileries, côté place de la Concorde, les salons augmentent leur surface totale de 50 % (de 8 000 à 12 000 mètres carrés) et donc leur nombre d'exposants. Du côté de l'accessoire, on ambitionne ainsi de passer de 400 à 600 marques environ, tandis que le prêt-à-porter passerait de 120 à 270 marques environ.
 
Pour faire grandir sa sélection, le pôle de salons des Tuileries version « rassembleur » s'est ainsi entouré et a conclu plusieurs partenariats. Comme nous vous l'annoncions en juillet dernier : le salon américain Capsule rejoindra ainsi la tente de Paris sur Mode. Une version raccourcie de Capsule Paris puisque ce salon, qui deviendra un « quartier » parmi l'offre prêt-à-porter des Tuileries, passera d'une centaine à une quarantaine de marques. Une sélection concertée avec les équipes de WSN Développement dans un souci de « cohérence globale ».

« Capsule aura sa propre identité au sein du salon, mais elle s'inscrira dans l'identité globale des Tuileries », explique Etienne Cochet, directeur général de WSN Développement. Il s'agira donc d'un univers, à l'instar de Don't Believe THe Hype. L'espace lifestyle dédié aux marques émergentes depuis plusieurs saisons doublera son contingent avec une quarantaine de griffes cette fois.
 
Un changement de dimension auquel s'ajoute bon nombre de nouvelles initiatives pour faire des Tuileries un « poumon » de la fashion week parisienne, comme le veulent ses organisateurs.

Ceux-ci mettront particulièrement l'accent sur la création, avec deux partenariats nouveaux : l'un avec l'ANDAM, qui enverra les lignes d'accessoires de précédents lauréats exposer à Première Classe, et l'autre avec le Festival de Hyères, dont les dix derniers finalistes rejoindront les rangs de Paris sur Mode.

Ce dernier salon accueillera également une exposition pour marquer la dimension pluridisciplinaire du pôle des Tuileries : celle-ci sera ainsi consacrée au designer Qasar Khanh.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com