×
Publicités
Publié le
18 déc. 2007
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Développement durable et gammes féminines à l’honneur chez Rip Curl

Publié le
18 déc. 2007

Atteignant 125 millions d’euros, le chiffre d’affaires de Rip Curl a cru de 12 % en 2007 par rapport à l’exercice précédent. De bons résultats que la marque de surf compte bien amplifier sur les années à venir ; en développant son engagement dans le développement durable, son offre féminine et l’innovation de certains de ses produits.


Sweat-shirt Rip Curl motifs Jean Spezial de la gamme "Artist of the Search" automne-hiver 2008/2009

Premier point fort des collections de l’automne-hiver 2008/2009 : les références en coton biologique ou en matériaux qualifiés d’« éco-friendly » par Eric Dargent, en charge du développement durable au sein de la société.

Pas moins de 14 % des produits de l’hiver prochain seront labellisés "Rip Curl Planet". Au total, cela représente plus de soixante-quinze modèles Rip Curl, soit 20 % de plus que la collection estivale de l’année 2008. Et le respect de l’environnement se couple à une audace créative avec la gamme "Artist of the Search". Cette dernière fait une nouvelle fois appel à Jon Burgerman. Le graphiste anglais passe des produits dédiés au surf à ceux de la montagne et livre une collection pour l’homme et la femme. Le surf n’est pas en reste puisque le collectif lyonnais Jean Spezial a paré une ligne masculine de ses personnages loufoques et colorés tandis que la jeune et prometteuse Eva Hertz a concocté une gamme féminine teintée d’une imagerie romantico-gothique.

Alors que la femme trouve sa place dans la collection éco-responsable, elle constitue un relais de croissance majeur pour Rip Curl qui veut devenir « le challenger sur le marché européen ». Pour ce faire, la griffe a consolidé l’équipe de sa division Girls. Après le renforcement de son pôle créatif, elle vient de recruter une responsable marketing en la personne d’Anne Pietropaoli. Dernièrement à la tête du développement et de la stratégie de Biotherm, elle devra « mettre en place la stratégie marketing de la division femme à moyen et long terme », détaille un communiqué.

Autre objectif de Rip Curl : devenir la marque de surf la plus technique du marché. L’innovation se retrouve donc au cœur de ses préoccupations et l’année 2008 s’annonce riche en nouveautés. Au programme, pêle-mêle, des lunettes avec caméra intégrée encore plus réduite, nouvelle combinaison en néoprène E3, …

Tout en poursuivant ses implantations de boutiques, la marque qui cible « 100 stores en 2010 », se met au digital avec le lancement, début 2008, du projet 1GN1T1ON. Derrière ce nom quelque peu énigmatique, se cache une chaîne de télévision sur le Net. « Dédiée au Search et à tous ses aficionados », elle retransmettra les deux voyages Rip Curl : Abkhazy en février prochain et les îles Lofoten en avril, précise la marque.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com