×
6 307
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
22 juin 2021
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Diesel: Glenn Martens réinvente les codes universels du denim et frappe fort pour ses débuts

Traduit par
Marguerite Capelle
Publié le
22 juin 2021

Dans la mode, on adore les débuts, et les plus importants de la saison italienne étaient ceux de Glenn Martens pour Diesel, géant du streetwear chez qui le créateur belge avant-gardiste impulse un certain nombre de changements audacieux.


 

 
Glenn Martens, 38 ans, a dévoilé sa première collection complète pour la maison dans un défilé vidéo présenté ce lundi au calendrier officiel de la Fashion Week masculine de Milan.

Plutôt qu’un défilé, le créateur a imaginé un film onirique de huit minutes pour exprimer sa vision de Diesel, qui met au centre un matériau brut: le denim.
Ses tops à la beauté juvénile apparaissent d’abord dans une soirée privée, où ils dansent dans un loft au son d’une acid techno que l’on doit à Leon Vynehall. Tous arborent un look ultra cool, déclinant un tas d’idées à base de denim usé, patiné, abîmé et parfait, dans une démonstration inaugurale pleine de punch.

"Peu de griffes ont autant d’écho dans le monde que Diesel. Et notre matériau central, c’est le denim, le tissu le plus répandu au monde. L’association des deux vous donne le pouvoir de vendre à n’importe qui, quelle que soit sa région d’origine, son pays, son identité sexuelle ou ses revenus. Diesel est ultra démocratique. C’est pour ça que j’ai accepté ce poste. Il ne s’agit pas seulement de créer quelques jolies robes. Bien au-delà de la mode, Diesel est un projet de société", insistait un Glenn Martens visiblement plein d’énergie à l’occasion d’une rencontre sur Zoom avant le défilé.


Diesel Printemps-été 2022 - DR


Un peu plus loin dans la vidéo, son héroïne aux cheveux rouges entraîne sa petite troupe dans une scène de rue – des couples se rencontrent et s’embrassent avant d’atteindre un ascenseur, dans lequel pénètrent ces jeunes gens à l’assurance prodigieuse, vêtus de fabuleuses constructions et inventions en toile de parachute.

Glenn Martens décline ses créations en denim écoresponsable, avec notamment une capsule upcyclée, à partir d’organza provenant des stocks de la griffe, des matériaux qu’il va ensuite craqueler ou enrober. Ou bien il joue à fusionner le denim et l’organza dans des manteaux spectaculaires, et même du carton d’emballage avec du jean, autre tour de passe-passe particulièrement osé, et qui pourtant fonctionne.

"Diesel n’avait jamais fait de pièces conceptuelles, alors je m’attendais à devoir annuler pas mal de looks. Mais au final, la plupart étaient d’esprit rock, donc ils ont décidé de toutes les prendre", glousse-t-il.

Glenn Martens considère que Diesel, marque multimilliardaire, fait partie de la culture pop, celle de MTV, et il respecte les racines de la griffe qui puisent dans les looks backstage et les extravagances des afters.


Diesel Printemps-été 2022 - DR


Mais ce qu’il y a de formidable dans cette collection, c’est sa manière de pousser Diesel dans une nouvelle direction – en utilisant des trompe l’œil sur des looks inspirés par les archives de la maison – pour ce qui est certainement la meilleure production de la maison depuis un bon moment. Il s’appuie également sur son nouveau concept écoresponsable Diesel Library pour imaginer quelques tenues de clubbing décalées à la conception astucieuse, des jeans sexy, ou encore d’élégants pantacourts en denim bouffant avec bottines assorties.

"En 2021, nous devons prendre conscience que le monde est pourri, et nous devons changer. Library est une des principales sources de revenus de la boîte – et désormais tous nos traitements du coton sont certifiés. Notre chaîne d’approvisionnement est entièrement contrôlée, de façon à sortir un produit ultra propre", insiste Glenn Martens, qui a travaillé au siège de Diesel en Vénétie. Même s’il prévoit de déménager son atelier créatif à Milan ce mois-ci.


Diesel Printemps-été 2022 - DR


 Glenn Martens a même imprimé des QR codes à l’intérieur de certaines pièces, "comme ça quand vous irez aux toilettes, vous verrez que nous sommes vraiment engagés pour l’environnement ! Vous savez, j’ai été élevé par une mère célibataire qui travaillait comme femme de ménage le week-end pour s’occuper de mon frère et moi. Et elle se foutait bien de l’environnement. Elle n’avait pas le temps de se soucier du développement durable. Et c’est vrai pour beaucoup de gens. Alors il y a un message dans nos vêtements, pour sensibiliser tout le monde", explique Glenn Martens.

En un sens, cette collection marquait aussi la décision de Renzo Rosso, fondateur de Diesel et propriétaire milliardaire, de lâcher la bride côté créativité. Il donne ainsi carte blanche à Glenn Martens pour gérer la marque clé de son empire de mode en pleine expansion, la holding Only the Brave, qui détient Marni, Maison Margiela et Viktor & Rolf.

"Je veux que les gens pensent que Diesel peut être fun. C’est ça l’identité de Only the Brave. L’ironie fait partie intégrante de la marque. Diesel a été très bien gérée pendant très longtemps, mais c’est une grosse entreprise, qui était peut-être un peu en pilote automatique. Venant de l’extérieur, j’ai une chance d’apporter un regard neuf", conclut le créateur.
 
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com