×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
4 juin 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dior: vente exceptionnelle des collections John Galliano

Publié le
4 juin 2021

​S’annonce pour ce 7 juin un moment fort de mode. Une vente aux enchères portant sur plus de 500 pièces des collections que John Galliano a dessinées pour Christian Dior entre 1996 et 2011. Quinze ans, pendant lesquels, celui qui était considéré à l’époque comme l'enfant chéri de la mode a réécrit la légende de la maison phare du groupe LVMH avec une excentricité toute british et une énergie créatrice hors du commun.


La boule d'étoiles avec le célèbre tailleur Bar part à 350-400 euros - Cornette de Saint Cyr

  
Organisé par la maison de vente parisienne Cornette de Saint Cyr, l’événement "Christian Dior et John Galliano: 15 ans de créations" va mettre en vente, à des prix défiant toute concurrence, des ensembles de prêt-à-porter et des accessoires (sacs, chaussures, bijoux et quelques autres objets) rassemblés sur la période par deux collectionneuses passionnées. Une période totalement tombée aux oubliettes depuis le licenciement en 2011 par Dior du créateur britannique après qu’il a tenu des propos racistes et antisémites sous l’emprise de l’alcool.
 
Alors que dix ans se sont écoulés et qu’entre-temps John Galliano a repris du service comme directeur artistique de Maison Margiela (en 2014), cette vente s’annonce comme exceptionnelle. Elle exhume en effet du passé un pan entier d’une certaine mode parisienne flamboyante aujourd’hui disparue. Parmi les pièces d’archives à signaler, celles des débuts de John Galliano chez Dior, issues de ses premières collections de 1997, 1998 et 1999, ou encore les célèbres modèles "papier journal" de l’été 2006.


Une veste Dior par John Galliano de l'automne-hiver 2006-07 - Cornette de Saint Cyr

 
Les prix vont de quelques dizaines d’euros pour certains accessoires à 6.000 euros pour les pièces les plus précieuses, commercialisées autrefois cinq à six fois plus cher. A défaut de les acheter, il est possible d’aller voir ces créations à partir de ce vendredi 4 juin et jusqu’au 6 au siège de Cornette de Saint Cyr, au numéro 6 de l’avenue Hoche.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com