Dolce & Gabbana au rythme de Barry White

« You're the First, the Last, My Everything », pouvait-on lire sur la petite invitation noir mat au défilé Dolce & Gabbana Sartoria qui avait lieu dimanche soir à Milan - quelques jours après le défilé de la ligne principale - et dont toute la bande-son était composée de chansons de Barry White.


Dolce & Gabbana Sartoria - Printemps-été 2020 - Milan
 
Cette saison, le duo de créateurs a déplacé la présentation de sa collection « couture » masculine, passant de l'intimité de sa boutique du Corso Venezia à son espace de présentation principal, sur Viale Piave. La collection brillait de mille feux, surchargée d'or, d'argent, de zinc et de tissus métallisés.

Des vestes habillées en jacquard couleur tungstène, des smokings en lamé aluminium, des costumes en cachemire coloris nickel bruni, rien que parmi les douze premiers looks du défilé. La longue présentation était parcourue de manteaux dorés, de redingotes en guépard métallisé bruni ou de pardessus en crêpe dorés à la manière d'un vêtement liturgique.

Certainement pas des vêtements prévus pour un homme timide. Mais Dolce & Gabbana n'ont jamais été connus pour leur prudence esthétique. Si vous voulez du minimalisme luxueux ou une opulence discrète, allez voir ailleurs.


Dolce & Gabbana Sartoria - Milan - Printemps-été 2020
 
À tel point que ces tissus fantaisie étaient associés à des chaussures qui attiraient tout autant l'attention : des pantoufles en velours bleu poudré avec des rubans gros grain assortis, des mocassins cloutés ou des souliers qui semblaient avoir été recouverts des trésors d'un pirate.

Dans l'atrium du quartier général de Dolce & Gabbana, les mannequins descendaient trois étages d'une cage d'escalier noir de jais avant de déambuler sur le tapis rouge vif, devant quelque 300 invités.

Domenico Dolce et Stefano Gabbana composent un duo décalé, qui refuse catégoriquement d'inscrire son défilé au calendrier officiel de Milano Moda Uomo. Ce n'est qu'après que la plupart des journalistes sont arrivés à Milan vendredi qu'ils ont annoncé le défilé - de manière discrète - par courrier électronique.

Niveau opulence, glamour et audace, Stefano et Domenico portent encore la couronne du royaume du prêt-à-porter masculin.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Luxe - DiversDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER