Dolce & Gabbana, dans la tourmente, annule son défilé à Shanghai

Dolce & Gabbana de nouveau au cœur d'une polémique. Alors que la marque italienne comptait organiser ce 21 novembre un événement entre défilé et spectacle à Shanghai pour conforter sa notoriété dans ce qui est déjà l'un de ses principaux marchés, les retombées espérées sont finalement tout autre. Une tempête s'est en effet levée sur les réseaux sociaux chinois dans les jours qui ont précédé le show, montant en puissance jusqu'à pousser la maison à annuler l'événement à quelques heures de celui-ci.


Capture d'écran de la vidéo du "cannolo" jugée offensante par les internautes chinois - Dolce & Gabbana

Ce sont d'abord des vidéos virales publiées par la marque en début de semaine qui ont mis le feu aux poudres. Mettant en scène une jeune Chinoise à qui l'on fait découvrir la gastronomie italienne, une voix off masculine multipliant les sous-entendus, notamment au sujet de la taille d'un cannolo, les petits films ont tout de suite déclenché la furie des internautes accusant la maison de racisme et de sexisme, la vision de la femme et de la culture chinoise de Dolce & Gabbana étant selon eux pour le moins discutables.

Alors que la pression montait autour de la marque, le paroxysme a été atteint lorsque le compte personnel de Stefano Gabbana a publié des messages insultants, en réaction. Depuis, la maison italienne a précisé que ce dernier avait vu son profil "hacké" et que son service juridique prenait les choses en main.

Un événement qui a évidemment fini de propager la polémique et a finalement poussé Dolce & Gabbana à annuler le défilé événement qui devait avoir lieu ce 21 novembre, à 20 heures heure chinoise. La maison a ainsi confirmé cette information sur le réseau local Weibo, mais en la nuançant, préférant évoquer sa décision de "reprogrammer" le show. L'art de maîtriser les réseaux sociaux, un art difficile mais stratégique. Notamment en Chine.


 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversMédiasDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER