×
2 572
Fashion Jobs
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dolce & Gabbana: que la fête (re)commence!

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
2 mars 2021

Cette saison, deux camps s’opposent clairement dans la mode: ceux qui, après plusieurs confinements, sont persuadés que les femmes refuseront à l’avenir de sacrifier le confort au profit du style, et ceux qui sont au contraire convaincus que leurs clientes attendent avant tout une nuit endiablée sur le dancefloor.

 


Dolce & Gabbana a choisi son camp, et on devine facilement lequel. Ce défilé disco de Domenico Dolce et Stefano Gabbana a des airs de revanche. Les deux créateurs italiens ont présenté lundi après-midi le défilé vidéo le plus attendu de la Fashion Week de Milan.

L’ambiance était au retour en discothèque, avec une petite différence toutefois: ces dames étaient courtisées par des robots. Et alors que l’inclusivité reste l’un des débats brûlants des derniers temps, on apprécie que tous les robots ne soient pas blancs. L’un d’entre eux adopte même un coloris vert feuillage très écologique.

Les deux designers mettent l’excellence italienne à l’honneur. Les robots invités ont été conçus par l’Istituto italiano di tecnologia. Respectivement nommés iCub et R1, les deux humanoïdes étaient les véritables stars de ce défilé démesuré avec un total de 135 looks.
 
Du côté du décor, l’heure est au futurisme spatial, avec des projecteurs géants, des écrans d’ordinateur et le son d’une fusée au décollage. C’est dans cette ambiance que les R2-D2 italiens de D&G escortaient les modèles sur le podium, avant de se regrouper sur des gradins en métal, vides de public pour ce défilé à huis clos.
 
Des mannequins élancées marchaient d’un pas déterminé dans des looks incrustés de perles inspirés de pièces de lingerie, tandis que d’autres arboraient des corsets rehaussés de cristaux, prêtes pour une soirée en ville. De jeunes femmes tout en jambes arboraient des robes fourreau particulièrement ajustées dans le coloris favori de la collection: l’argent. Des tops et des bodys étaient éclaboussés de peinture, mariés avec des pantalons de ski métallisés. Côté coiffures, la couleur était de mise, assortie aux parkas arc-en-ciel oversize.


Dolce & Gabbana - Automne-hiver 2021/22 - Collection femme - Photo: Dolce & Gabbana


Ces messieurs, quant à eux, évoluaient vêtus de marcels de basketball surmontés d’immenses chiffres ou de vestes de base-ball rehaussées de doré. Notons aussi un costume complet de chirurgien, décliné en doré bling-bling. On imaginait assez bien des rappeurs en plein après-ski à St Tropez, vêtus des parkas ornées de graffitis ou des doudounes léopard de la maison italienne.
 
Les créateurs de Dolce & Gabbana appellent de tous leurs vœux le retour du bon temps et de la fête, avec des robes métallisées composées de pièces dorées. En fond sonore, résonnait le hit rock Save Your Tears de The Weeknd.

Et au cas où le message ait été trop subtil, certains t-shirts portaient le message « 90’s Super Model » à la fin du défilé, terminé par le traditionnel salut des mannequins regroupées sur le podium, respectant scrupuleusement les distances de sécurité. Les robots patrouillaient entre elles, portant des colliers de perles superposés qui n’auraient pas déplu à Coco Chanel.
 
Les deux créateurs ont salué avec de grands gestes de la main à travers un écran géant. Pour le moment, les mesures de sécurité restent de mise, mais il sera bientôt temps de lâcher les fauves.
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com