×
5 700
Fashion Jobs
AMERICAN VINTAGE
Animateur(Trice) Régional(e), France Entière H/F
CDI · PARIS
APPROACH PEOPLE
Directeur du Dévelopement Commercial (Agence de Communication Digitale) CDI Lyon
CDI · LYON
ANDRE
Chef de Produit Chaussures Expérimenté H/F
CDI · PARIS
SISLEY
Demand Planner H/F
CDI · SAINT-OUEN-L'AUMÔNE
LA REDOUTE
Account Manager H/F
CDI · ROUBAIX
SAPIANCE RH
Head of Retail H/F
CDI · PARIS
SAPIANCE RH
Directeur Marketing & Communication H/F
CDI · DIJON
PIMKIE
3 Business Analyst H/F
CDI · VILLENEUVE-D'ASCQ
GROUPE ARMAND THIERY
Chef de Produit/ Acheteur Textile H/F
CDI · LEVALLOIS-PERRET
RETAIL CONSEIL
Directeur.Ice Retail France
CDI · PARIS
LEVI STRAUSS & CO
Commercial Footwear & Accessories Est (H/F)
CDI · LYON
GALERIES LAFAYETTE
Chargé(e) Paid H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Technicien Informatique - H/F
CDI · SAINT-WITZ
KIDILIZ GROUP
Juriste Droit Social – Confirmé - H/F
CDI · RILLIEUX-LA-PAPE
SISLEY
Responsable Développement Packaging H/F
CDI · SAINT-OUEN-L'AUMÔNE
GOUTAL PARIS
Responsable Digital & E-Commerce
CDI · PARIS
MAISONS DU MONDE
Responsable Des Éditions Imprimées (H/F)
CDI · VERTOU
APPROACH PEOPLE
Commercial Sédentaire Btob (Relance de Clients Inactifs Dans l'Habillement) - CDI
CDI · PARIS
MAISON LEMARIÉ
Responsable Logistique H/F
CDI · PANTIN
HAYS FRANCE
Responsable Retail - Europe H/F
CDI · PARIS
MICHAEL PAGE
Responsable Qualité Sécurité Alimentaire H/F
CDI · LE MANS
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional Retail (H/F) - Centre
CDI · TOURS

Dolce & Gabbana rendent hommage aux savoir-faire siciliens

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 11 janv. 2020
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Dans le monde parfois surfait de la mode, peu de maisons font autant d'efforts pour se connecter à leurs origines que Dolce & Gabbana, dont la dernière collection était une ode charmante et délicate à l'artisanat italien et à ses racines siciliennes.


Dolce & Gabbana - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter masculin - Milan - Photo: GoRunway.com


Deux mannequins arpentaient le podium en berçant doucement des agneaux de printemps dans leurs bras — même s'il s'agissait d'une collection Automne-Hiver 2020. Éloignées de leur prairie, les deux petites créatures avaient d'ailleurs l'air plutôt perplexes. Alors qu'on arrive à l'aube d'une nouvelle décennie, Dolce & Gabbana semblaient bien plus interpelés par le coucher de soleil en cours sur les savoir-faire séculaires de leur pays.

Sous l'intitulé "I Mestieri dʼArte", le défilé et la collection rendaient un hommage vibrant à tous ces anciens savoir-faire artisanaux, dont beaucoup s'éteignent lentement, mais sûrement.

Les deux créateurs avaient même installé un petit groupe d'artisans en plein travail à l'entrée du défilé : quatre dames tricotaient frénétiquement, aux côtés d'un vieil horloger et d'un orfèvre. Sur la toile tendue au fond du podium, on pouvait admirer un montage de vidéos en noir et blanc mettant à l'honneur des artisans ruraux dans leur cadre de travail — des vanniers, des forgerons, des bergers, des ferblantiers, des potiers et des maçons, pour n'en citer que quelques-uns.

Pour une fois, Stefano et Domenico n'ont pas utilisé leur musique d'ouverture signature, le thème mythique du Guépard de Visconti. La bande-son était composée d'airs de Franco Battiato, un merveilleux auteur-compositeur-interprète sicilien dont les chansons explorent souvent des thèmes philosophiques ou exotiques. Parfait pour accompagner ce défilé mémorable.

On a d'abord été frappé par l'abondance de pièces tricotées et leurs multiples torsades, qu'on imaginait aisément entre les mains des dames de l'entrée quelques minutes avant le coup d'envoi du show : de gros pulls, des combinaisons, des cardigans surdimensionnés et d'imposants manteaux.

L'art du tailleur, revisité de manière beaucoup plus rustique : les mannequins portaient tous des bonnets de laine, inspirés des célèbres scènes du Parrain, quand Al Pacino prend la fuite en Sicile, où il rencontre Apollonia.

Le savoir-faire de l'émail était lui aussi mis à l'honneur, sur une série de superbes chemises en soie imprimées de motifs photographiques de théières.

Presque toutes les tenues étaient portées avec de grosses bottes militaires ou des chaussures de fermiers à épaisses semelles en caoutchouc à motifs "pneu", à n'en pas douter les chaussures incontournables de l'hiver prochain.

Mais si Dolce & Gabbana proclament haut et fort leur amour pour leurs origines rurales, force est de constater que leur marque s'élève de plus en plus en gamme. La marque vient d'ajouter un quatrième étage à son flagship masculin sur le Corso Venezia, dans le centre de Milan. Outre le prêt-à-porter de luxe, la marque propose également une nouvelle sélection de montres ultra-haut de gamme, dont les modèles les plus récents sont inspirés des dessins de Léonard de Vinci.

Particulièrement ciblé sur sa clientèle la plus fortunée, le modèle Don Carlo, une montre-bracelet incrustée d'émeraudes, animée par son propre mouvement à tourbillon D&G breveté, est en vente pour la modique somme de — gloups — 675 000 euros.

Un montant qui n'a rien à voir avec la simplicité du mode de vie paysan, évidemment, mais qui reste conforme à l'esprit de Dolce & Gabbana.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com