×
7 057
Fashion Jobs

Dolls Kill lève 15 millions d’euros et poursuit son déploiement physique

Publié le
today 4 janv. 2019
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le portail californien Dolls Kill, régulièrement désigné comme l’héritier de Nasty Gal, annonce la levée de 15 millions de dollars. Fonds qui vont notamment permettre au pure player de capitaliser sur l’expérience acquise avec ses deux premiers magasins physiques.


Le portail a déployé des boutiques à San Francisco et Los Angeles - Dolls Kill


Avec une offre se voulant osée, Dolls Kill s’adresse, selon ses propres mots, aux « misfits » et consommatrices « du fond de la classe, mais devant dans les clubs ». Fondée par l’ex-DJ Shooddy Lynn et Bobby Farahi, l’entreprise s’était dotée en 2017 de sa première adresse, dans sa ville natale de San Francisco, à Haight-Ashbury, l’ex-quartier hippie très prisé des marques de niche. Fort du succès rencontré, une seconde boutique a vu le jour en septembre à Los Angeles, sur 550 mètres carrés sur Fairfax Avenue, non loin d’une adresse Supreme.

Il ne s’agit pas de la première levée de fonds menée par Dolls Kill. L’entreprise, qui générerait 7,6 millions de dollars de vente, avait déjà en 2014 reçu 5 millions de dollars du fonds Maveron. L’offre se compose aujourd’hui de marques parmi lesquelles Killstar, Poster Firl, Sugar Thrillz, Widow, Dr. Martens, Current Mood ou encore Club Exx.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com