×
6 883
Fashion Jobs
keyboard_arrow_left
keyboard_arrow_right

Dr Martens affiche une croissance de 20 % de ses ventes

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
today 22 oct. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Lundi, Dr Martens s'est montrée optimiste : « (Nous avons fait des) progrès sur toutes nos priorités stratégiques : notre marque enregistre une croissance forte et durable à l'échelle mondiale ».


Dr Martens


Sur l'ensemble de l'année, la marque de chaussures a vu son chiffre d'affaires  augmenter de 20 %, pour atteindre 348,6 millions de livres sterling (394,5 millions d'euros), avec une bonne croissance sur l'ensemble de ses canaux, et le chiffre d'affaires de la vente au détail a augmenté de 7 % à périmètre et change constants. Le bénéfice sur la base du bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements a augmenté de 33 %, pour atteindre 50 millions de livres (56,6 millions d'euros), avec une marge à 14,3 %, en augmentation de 1,4 point de base. La direction de la société revendique avoir réalisé « des progrès significatifs dans la réalisation de ses priorités stratégiques, en particulier la croissance de ses circuits de distribution directe aux consommateurs ».

La vente directe au consommateur a progressé de 26 % et s'est élevée à 140,7 millions de livres (159,3 millions d'euros), le chiffre d'affaires du commerce de détail a augmenté de 23 %, à 97,1 millions de livres (109,9 millions d'euros), le chiffre d'affaires du e-commerce a grimpé de 35 %, à 43,6 millions de livres (49,4 millions d'euros), et celui du commerce de gros a augmenté de 16 %, à 207,9 millions de livres (235,5 millions d'euros). La vente directe au consommateur représente désormais 40 % du chiffre d'affaires total de Dr Martens, contre 38 % en 2017.

Si l'augmentation de 7 % du chiffre d'affaires du commerce de détail à périmètre et taux de change constants peut sembler relativement modeste par rapport à certains de ces chiffres, dans l'environnement actuel, il s'agit d'une progression impressionnante ; pour l'entreprise britannique, elle démontre l'efficacité de son « engagement envers le consommateur dans notre base de magasins existants ».

Il n'est donc pas surprenant que l'entreprise, propriété depuis 2013 du fonds Permira, s'engage à poursuivre les investissements dans son propre réseau de vente au détail, avec 25 ouvertures de magasins pendant l'exercice, dans des « emplacements clés », dont neuf au Royaume-Uni. 

Mais Dr Martens en a également ouvert sept en Europe continentale, trois à New York et trois au Japon, tout en relançant la marque en Chine au cours de l'année écoulée, en concluant de nouveaux partenariats. Cette focalisation sur les marchés internationaux a porté ses fruits : « Toutes les régions ont enregistré des hausses à deux chiffres des ventes et du bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement ». La société a déclaré que « la performance dans la région Europe/Afrique/Moyen-Orient a été excellente, avec des ventes en hausse de 32 %, à 155,9 millions de livres (176,6 millions d'euros), et un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement en progression de 45 %, à 24,9 millions de livres (28,2 millions d'euros) ».

Quant à l'augmentation des ventes en gros, elle résulte « d'une concentration accrue sur des partenaires de plus grande taille, mieux adaptés ».

Le président de la société, Paul Mason, salue « une année fantastique » et déclare que, « dans le contexte de l'incertitude macroéconomique qui frappe certains de nos marchés clés, (ces résultats) témoignent à la fois de la force de notre marque, de notre héritage, de la qualité de notre offre de produits et de l'exécution efficace de notre stratégie ».

Il ajoute qu'il existe « encore une marge de croissance importante sur nos marchés, en particulier via nos canaux de distribution directe aux consommateurs ; cela restera une priorité stratégique dans les années à venir ». Pour le printemps-été 2019, la marque va notamment pousser sa catégorie de sandales. Ses modèles s'inspire de ses styles historiques et apportent donc une offre décalée sur le marché. Pour renforcer sa désirabilité, la marque va la promouvoir avec une campagne dédiée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com