×
Publicités
Publié le
2 avr. 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

DressX lance sa propre marketplace NFT et ouvre un pop-up au Printemps

Publié le
2 avr. 2022

DressX poursuit sa course. L’e-shop de mode exclusivement virtuelle annonce deux nouveaux projets, l’un dédié aux NFT, l’autre à une initiative physique, via une installation éphémère au Printemps. Lancée en 2020 par les deux Ukrainiennes Daria Shapovalova et Natalia Modenova, l’entreprise basée à Los Angeles vient de connaître une période compliquée avec la guerre en Ukraine, où elle a une partie de son équipe, qu’elle a finalement réussi à mettre à l’abri.


L’un des NFT vendus sur le site, réalisé par l’artiste mexicain Alejandro Delgado - DressX


Pionnière dans le monde de la mode digitale, elle élargit désormais son périmètre avec sa propre plateforme dédiée aux jetons non fongibles NFT, accessible depuis son site ou sur nft.dressx.com. Spécialisée dans les vêtements et créations couture numériques destinés à être portés uniquement en mode virtuel, en particulier sur les clichés et portraits postés par ses clients sur les réseaux sociaux, DressX a déjà collaboré à différents projets NFT ces dernières années, y compris avec des marques de luxe telles que Dundas ou Balmain.

Avec sa nouvelle marketplace, elle va pouvoir se renforcer sur ce créneau et commercialiser directement les NFT qu’elle réalise en propre ou pour les marques. Elle donne aussi la possibilité à tous les propriétaires de NFT utilisant sa plateforme un accès exclusif à leurs jetons sur leur téléphone via l’application Dressx, avec la possibilité de porter ces looks digitaux uniques en réalité augmentée. Les transactions sont réalisées en Ethereum.

Actuellement sont commercialisés sur cette nouvelle plateforme, via un système d’enchères, une série de looks, qui avaient été conçus pour la Metaverse Fashion Week sur Decentraland, ainsi qu’une collection "Fashion for Peace", dont les NFT ont été réalisés par des artistes et créateurs digitaux. Une partie des bénéfices sera reversée à des associations caritatives en Ukraine et à la communauté créative qui a dû quitter le pays en guerre. "Nous sommes reconnaissants à tous les créateurs de mode 3D qui ont fait don de leurs œuvres", déclare DressX dans un communiqué.

Le site marchand s’est structuré ces derniers mois lançant sa propre application et s'offrant les services de consultants et spécialistes réputés du web 3.0. Pour gagner en visibilité, il vient d’inaugurer un pop-up à l’entrée du Printemps, qui restera ouvert jusqu’à la mi-mai et rencontre un grand succès auprès du public. A travers un écran géant, qui se présente tel un grand téléphone, les visiteurs peuvent tester en direct le concept de la mode virtuelle comme s’ils étaient sur l’application de DressX, en essayant des tenues digitales et en se faisant prendre en photo dans un look numérique. Une manière ludique de mieux faire comprendre cet univers virtuel et son utilisation pour la mode, ainsi que les potentialités du site.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com