×
Publicités

Dsquared2, des pistes de ski aux pistes de danse

Publié le
today 14 janv. 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Ambiance boîte de nuit au bas des pistes enneigées chez Dsquared2 dimanche soir pour le lancement de leur collection homme et femme pour l’automne-hiver 2019-20. Les lumières clignotent à l'entrée d’un hangar sombre, juste éclairé de faisceaux rouges. La musique assourdissante et les tubes des eighties, dont Madonna, se déversent à flots, comme la vodka on the rocks.


Dsquared2 - automne-hiver 2019 - Menswear - Milan - © PixelFormula


L’invitation en forme de pass pour VIP, avec le nom de la griffe en lettres gothiques et les S en forme d’éclair jaune vif, à la manière du logo du groupe AC/DC, laisse croire à un concert de rock. D’autant que le même lettrage jaune bordé de rouge est repris sur des t-shirts ou débardeurs comme peints à la main, typiques des adolescents fans de musique hard.
 
La silhouette du rocker correspond bien, avec le foulard serré au ras du cou, une croix pendant à une oreille, le caleçon griffé bien en vue, dépassant du pantalon en sky noir ou en nylon rouge éclaboussé de peinture et bardé de chaînes métalliques. Tout comme celle de la groupie, rigoureusement en mini-jupe ou robe échancrée ras-des-fesses, jambes nues dans des bottes à talons ouvertes sur les orteils, munies d’une micro-pochette.

Mais à en juger par la tribu qui déboule sur le podium, le décor se rapproche plus de celui d’un night-club de sport d’hiver, où des jeunes en goguette dans les montagnes, chères aux deux créateurs canadiens Dean et Dan Caten, n’ont qu’une envie : aller s’éclater sur la piste de danse après une belle journée de ski.
 
Ainsi, tous les garçons chaussent de solides chaussures de montagne à lacets et semelle épaisse, et portent le pantalon de ski à bretelles, négligemment retombées sur les côtés, ou bien les typiques surpantalons en nylon à ouvertures latérales, tandis que les filles endossent les classiques chemises alpines à carreaux doublées de laine bouclée. Des micro-gilets moulés sur des chemises à carreaux font penser au dossard des skieurs de compétition.
 

Dsquared2 - automne-hiver 2019 - Menswear - Milan - © PixelFormula


Mais c’est avant tout la fête et ça brille de tous les côtés ! Des pantalons luisants lancent des reflets nocturnes, des pantalons, chemises et autres parkas en tissu ciré aux imprimés rose et rouges psychédéliques accrochent la lumière. D’autres pièces sont réalisées en une multitude de paillettes irisées comme les écailles miroitantes d’un poisson ou façon python étincelant, tandis que des franges perlées scintillent sur une chemise ou une robe.

Les pièces fortes sont constituées par les volumineuses doudounes et anoraks teints dans un arc-en-ciel de couleurs tie and dye, un peu comme la peinture Fauve, et les somptueuses vestes en peau de mouton retournée au col généreux proposées en différents modèles : en version classique oversized et naturelle, dans un simili lurex aux reflets mordorés, dans des imprimés colorés, etc. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com