×
5 173
Fashion Jobs
RETAIL CONSEIL
Brand Manager Wholesale Showroom
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Acheteur Retail (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
MARGIELA
Specialiste Paie et Administration du Personnel
CDI · PARIS
GROUPE IKKS
Chef de Projet Technique Web (H/F) - CDI
CDI · SÈVREMOINE
TEDDY SMITH
Contrôleur de Gestion Retail Senior H/F
CDI · L'UNION
AXENTIA
Commercial Terrain H/F
CDI · PARIS
LE COQ SPORTIF
Contrôleur de Gestion
CDI · ROMILLY-SUR-SEINE
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Limoges H/F
CDI · LIMOGES
CCLD RECRUTEMENT
Chef de Secteur Basse Normandie / Pdl H/F
CDI · SAINT-GERMAIN-DU-CORBEÏS
DEVRED 1902
Responsable Applicatif Informatique H/F Amiens
CDI · AMIENS
BOUCHARA
Chargé(e) CRM & Webmarketing H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Commercial Itinérant Chartres H/F
CDI · CHARTRES
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur Chaussures F/H
CDI · LES HERBIERS
HUGO BOSS FRANCE
Contrôleur de Gestion H/F
CDI · PARIS
WINNING SEARCH
Chargé d'Affaires Evènementiel
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Rennes
CDI · RENNES
LOUIS PION SAS
CDI - Chef de Produit Marque Propre - Horlogerie F/H
CDI · LEVALLOIS-PERRET
PRINTEMPS
Manager Des Ventes Printemps Vélizy H/F
CDI · VÉLIZY-VILLACOUBLAY
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Sales Manager Citadium Toulon H/F
CDI · TOULON
PRINTEMPS
Responsable Commercial Printemps Business et Printemps Welcome H/F
CDI · PARIS
PRINTEMPS
Responsable Commercial Expérience et Fidélité Client H/F
CDI · PARIS
Par
AFP-Relaxnews
Publié le
5 août 2022
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Du cocon de ver à soie pour remplacer les microplastiques?

Par
AFP-Relaxnews
Publié le
5 août 2022

Des ingénieurs américains ont peut-être trouvé la solution pour remplacer la présence de microplastiques dans les peintures, l'alimentation et les produits cosmétiques. Et la réponse se trouve dans une matière textile connue de tous: la soie.



Dans nos cosmétiques, dans nos vêtements, dans nos assiettes... Les microplastiques s'immiscent partout. Pour lutter contre ce fléau, des scientifiques américains du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) proposent une alternative pour le moins surprenante: du ver à soie. 

Plus précisément, du cocon de ver à soie. En effet, cette méthode permettrait d'obtenir les mêmes effets que l'on attend des microplastiques, que ce soit en termes de texture (plus onctueuse et veloutée pour une crème cosmétique) et de protection des produits, comme dans le cas des denrées alimentaires. 

"L'Union européenne a déjà déclaré que ces microplastiques ajoutés et non biodégradables devaient être éliminés d'ici à 2025. La recherche de substituts appropriés, qui n'existent pas actuellement, est donc en cours", soulignent les chercheurs dans un communiqué. 

Cette équipe d'ingénieurs a imaginé un système biodégradable basé sur la soie pour remplacer les microplastiques ajoutés aux produits agricoles, aux peintures et aux cosmétiques. L'idée est simple: elle consiste à dissoudre les cocons de ver à soie dans de l'eau, afin d'obtenir une texture similaire à celle des microplastiques.

"En ajustant avec précision l'agencement des chaînes de polymères des matériaux en soie et en ajoutant un tensioactif, il est possible d'affiner les propriétés des revêtements obtenus une fois qu'ils ont séché et durci", expliquent les scientifiques. 

Récupérer les tissus de soie usagés 



Considérée comme "sûre" dans le domaine alimentaire et médical, la soie est une matière biodégradable et non toxique pour l'organisme. Elle est de surcroît plutôt facile à se procurer dans la mesure où elle peut être extraite des cocons de vers à soie ou être récupérée à partir des chutes de tissus en soie usagés (ou alors de la soie de qualité inférieure, inutilisable pour la fabrication textile). 

"Alors que les cocons de vers à soie doivent être minutieusement déroulés pour produire les fils fins nécessaires à la fabrication de tissus, pour cette utilisation, il est possible d'utiliser des cocons de qualité non textile", précisent les ingénieurs qui ont réalisé des premiers tests en laboratoire en se basant sur un herbicide micro-encapsulé hydrosoluble standard, testé sur une culture de maïs. 

Si d'autres expériences similaires ont été réalisées auparavant avec des matières biodégradables pour remplacer les microplastiques, l'équipe du MIT insiste toutefois sur la nécessité d'encapsuler des substances actives à forte teneur pour ouvrir la voie à une utilisation commerciale.

"La seule façon d'avoir un impact est de pouvoir non seulement remplacer un polymère synthétique par un homologue biodégradable, mais aussi d'obtenir des performances identiques, voire meilleures", appuie Benedetto Marelli, professeur de génie civil et environnemental au MIT.

(ETX Daily Up)
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2022 AFP-Relaxnews.