×
Publicités
Publié le
26 juil. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Du travail traditionnel propose des sneakers made in France

Publié le
26 juil. 2013

Le défi était grand. A 24 ans, Morgan Bensoussan, diplômé en école de commerce et Nîmois d’origine, n’a alors qu’une idée en tête: monter sa marque et partir, comme le styliste Christian Audigier, à la conquête des Etats-Unis. Il commence par l’espadrille, made in France, qu'il distribue dans les campus et universités américaines. Le succès est mitigé, et le jeune entrepreneur décide de rentrer en France, écoule son stock dans les boutiques du Sud, puis bifurque sur le marché de la sneaker made in France, peu exploité.


En mai 2012, sa première collection est finalisée. Pour la produire, le créateur fait appel à la même entreprise qui développa ses espadrilles, investit dans des machines, redonne un coup de fraîcheur à l’usine, et signe pour une commande de 4 500 paires pour la collection été 2013, 8 500 paires pour celles de l’hiver prochain.

Le style de la marque, avec une sneaker casual au style relax, dotée d'une semelle fine (injectée et cousue) déclinée en toile, suède et lin, séduit en premier. Les modèles Childeric et Dagobert en toile de couleur cartonnent. Suivront une ligne de sneakers montantes, en suède avec doublure 100% laine, le modèle Napoléon, doublé en cuir de porc, empiècement cuir et imprimés fantaisie (zèbre, léopard…) et même une charentaise, revue et corrigée, avec doublure laine et semelle en feutrine.

Un an et deux mois après son lancement, DU.T.T ou Du travail traditionnel compte une vingtaine de points de vente en France, exclusivement en multimarques (à Montpellier, Nantes, Lyon…) et distribuera ses modèles au Japon, au Bénélux et en Espagne à partir de mars 2014. DU.T.T est également disponible sur Internet, sur l'e-shop de la marque, www.dutravailtraditionnel.fr/shop.


Pour l’été prochain, la marque de sneakers française lancera également sa première ligne de polos et maillots, a priori présentée en boutiques éphémères (notamment à Saint-Tropez), en utilisant une maille 100% française et fabriquée à Rennes. Un engagement sur le made in France qui vaut aujourd’hui à la marque d’être suivie par les équipes de Canal+ et du programme Les règles de l’expérience dont le reportage "Peut-on vivre français pendant une année?" devrait être diffusé en mars prochain.


Par Alexis Chenu

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com