Dunhill, en cohérence avec son héritage

Il s'agissait d'une première pour Dunhill, la vénérable marque anglaise, plutôt réputée pour ses accessoires que sa mode délicate.


Dunhill - Automne 2018 - Instagram / menieurluis

Heureusement, les vêtements présentés au cours du défilé de dimanche soir parvenaient à suggérer à la fois les lignes précises du tailleur britannique et les formes des briquets et des portefeuilles qui ont rendu Dunhill célèbre, à juste titre.
 
Ce défilé était aussi le premier pour Mark Weston, le directeur artistique de Dunhill, la marque anglaise ayant choisi de se limiter à des présentations organisées à Londres depuis sa nomination au printemps dernier.
  
L'idée forte de Mark Weston était de se concentrer sur le cuir pour cette collection automne 2018, avec des pantalons à la coupe précise et irréprochable, portés avec des bottines en cuir lisse. Le créateur a aussi joué avec le logo de la maison, déplaçant notamment le nom de la marque des lisières des rouleaux de tissus aux cols de plusieurs T-shirts, ou inscrivant ses célèbres D, H et LL allongés sur un blouson de motard en cuir à empiècements noirs, bleus et blancs.

D'ailleurs, Mark Weston a sans aucun doute mené à la baguette son atelier, à en juger d'après ses merveilleuses vestes faussement croisées et sa captivante redingote de smoking, parfaite pour une soirée habillée.
  
« Je voulais simplement faire passer un message fort autour de ma vision de Dunhill et de ce qu'est la marque aujourd'hui », expliquait-il après le défilé. La marque a été fondée en 1893 par Alfred Dunhill; à l'origine, elle fabriquait des selles de chevaux. Mark Weston a rejoint la maison l'an dernier après avoir quitté Burberry, suivant de près le nouveau PDG, Andrew Maag, arrivé chez Dunhill en janvier 2017.

Ses mannequins - à la fois ébouriffés et impeccables, comme il se doit - avaient été choisis avec soin. Et alors que tout le premier rang commençait à faiblir après 16 jours de défilés masculins ininterrompus, il a eu la bonne idée de lancer son défilé à un rythme ultra-soutenu. 

En un mot, Mark Weston a orchestré un message fort et cohérent pour Dunhill, l'une des nombreuses marques contrôlées par Richemont, le deuxième géant du luxe après LVMH - une belle proposition pour ce dernier jour de la saison des défilés de prêt-à-porter masculin.

Traduit par Paul Kaplan

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - AccessoiresLuxe - Prêt-à-porterDéfilés
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER