×
Publicités
Publié le
16 mars 2022
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce: 18 nouveaux signataires pour la charte environnementale

Publié le
16 mars 2022

Initiée en 2021 par l'Etat et la fédération de la vente en ligne (Fevad), la "Charte d’engagements pour la réduction de l’impact environnemental du commerce en ligne" voit ses rangs se renforcer de 18 nouveaux signataires, dont Afibel, Damart, Blanche Porte ou Mondial Relay.


Shutterstock


Des signatures auxquelles s'ajoutent celles de Agrizone, Boulanger, E.Leclerc, Electro Dépôt, Fleurance Nature, FM Logistic, Kadolis, Leroy Merlin, Manutan, Quel Bon Plan, Sédagyl, Tikamoon, Topaz, et Vitrine Magique. Ceux-ci rejoignent les quatorze premières signatures, parmi lesquelles Ebay, La Redoute, Millet Mountain group, Rakuten France, Sarenza, Showroomprivé, Sos Accessoire et Veepee.

La charte repose sur dix engagements structurants en trois axes principaux. A commencer par la sensibilisation et information du consommateur quant à l'impact environnemental de la livraison d'un produit, et la proposition de modes alternatifs et durables à la livraison express. L'engagement porte aussi sur la réduction et le réemploi des emballages, ainsi que le recours à des emballages de tailles adaptées en matériaux recyclés, recyclables ou réutilisables.

Un autre point essentiel est l'engagement des signataires de s'appuyer sur une logistique respectueuse de l'environnement. Notamment en livrant via une expédition unique les produits commandées par un même consommateur, ou en recourant à des modes de livraison décarbonés. Engagement qui désigne par exemple les vélos-cargos, dont l'État a l'an passé renforcé les subventions pour doper son emploi dans les livraisons urbaines.

"L'engagement en faveur de réduction de l'impact environnemental est une attente forte de la part des Français, à laquelle les entreprises de e-commerce se doivent de répondre", pour le délégué général de la Fevad, Marc Lolivier. "C'est dans cet esprit qu'est née cette Charte, fondée sur une démarche de progrès, de dialogue et de responsabilisation des acteurs. (…) Cet élan témoigne de la mobilisation des acteurs pour un e-commerce plus durable et responsable et nous invitons tous les acteurs à s’engager dans cette voie d'avenir !"


Fevad



Le commerce en ligne français a connu en 2021 une croissance de 15,1%, à 129 milliards d'euros de chiffre d'affaires, faisant suite à la hausse de 8,5% constatée un an plus tôt. Le secteur de la vente en ligne de mode a lui progressé de 6% sur l'exercice, portant à +22% sa croissance par rapport à l'exercice 2019.

La Charte d'Engagement s'est construite sur la base d'un rapport ministériel dévoilé en mars 2021, qui préconisait notamment la mise en place d'un label pour l'e-commerce responsable. La charte a au final vu le jour dans un contexte où l'e-commerce était critiqué pour ses bons chiffres générés durant la crise sanitaire, là où le commerce physique a pâti des restrictions sanitaires. Le projet de Loi Climat fut même l'occasion pour les sénateurs de tenter d'encadrer les créations d'entrepôts dédiés à la vente en ligne, sur la base de la lutte contre l'artificialisation des sols. Projet qui n'a pas abouti.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution