×
Publicités
Publié le
19 oct. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce: la part des TPE-PME connectées passe de 9 à 20%

Publié le
19 oct. 2021

Les TPE et PME françaises sont désormais 66% à avoir un site internet (hors-réseaux sociaux), contre seulement 37% avant crise. Elles sont en outre 29% à avoir désormais recours au référencement payant, contre 15% précédemment, selon une étude commandée par Bercy, qui montre que la part de ces structures possédant un site marchand a plus que doublé, passant de 9 à 20%.


Shutterstock



Menée par le Credoc auprès de 2.796 entreprises pour la Direction générale des entreprises (DGE) en mars-avril 2021, l'enquête montre que 27% des entreprises interrogées ont maintenant au moins une solution de vente en ligne. Qu'il s'agisse d'un site marchand, de vente via les réseaux sociaux, d'une présence en places de marchés, ou d'outil de click&collect. Pour ces entreprises de tailles petites et moyennes, Internet pèse en moyenne 18% du chiffre d'affaires.

L'enquête montre cependant des disparités entre secteurs, avec 50% du secteur hébergement-restauration opérant via vente en ligne, contre 9% dans le bâtiment et la construction. En termes de simple présence sur Internet, via au minimum un site vitrine, la moyenne de 81% de présence des TPE-PME cache là encore une disparité entre 93% de représentation en hébergement-restauration et 42% dans le transport-logistique.

Les entreprises sont 95% à travailler au moins avec une solution numérique de gestion, notamment, des outils de bureautique type tableur, des outils de cybersécurité, comptabilité, facturation, et paiement. Elles sont en outre 80% à avoir au moins une solution numérique pour l’organisation du travail (principalement une messagerie instantanée). Et 24% utilisent moins une solution de gestion de production, achats, et logistique, notamment, un logiciel d’achat, d’approvisionnement et de stock.


DGE


 
"Les enseignements de ce baromètre confirment une progression de la numérisation des TPE/PME qui résulte de l’impact de la crise sanitaire et des mesures prises par le gouvernement notamment dans le cadre du Plan de relance (diagnostics numériques, chèque France Num,…)", se félicite Bercy. "Cependant, le Baromètre révèle le besoin de poursuivre cette transformation au numérique des TPE/PME pour les former aux bénéfices concrets du numérique dans leur quotidien et dans le développement de leur activité tout en renforçant leur sensibilisation à des sujets comme la cybersécurité".
 
Les chiffres de Bercy montrent au final qu'il demeure une certaine réticence des TPE et PME à être visible ou vendeur sur Internet. Une non-présence dans la vente en ligne est principalement expliquée chez les sondés par une non-pertinence par rapport au métier/secteur, le caractère limité des retours sur investissement et les efforts continus que réclament les mises à jour. L'absence d'une entreprise sur les réseaux sociaux s'appuie sur des raisons similaires, auxquelles s'ajoute une autre: la peur d'actes de malveillance et de piratage. 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com