×
Publié le
17 nov. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce : le Chinois Netease Kaola va élargir son offre de marques françaises

Publié le
17 nov. 2017

Après l’Allemagne, les Etats-Unis, l’Australie ou encore le Japon, la PDG de l’entreprise chinoise Netease Kaola, Lily Lei Zhang, était le 8 novembre dernier à Paris pour rencontrer les représentants de quelques-unes des 330 marques tricolores vendues sur le portail. Mais aussi pour renforcer son offre. Le commerçant en ligne s'est fixé l'objectif d'atteindre les 500 marques françaises pour le début 2018, notamment dans les secteurs de la puériculture et des cosmétiques, ses principaux points forts, mais également sur le front de la mode, de la bagagerie, et de l’alimentaire.


Gaël Estublier, directeur international du groupe Kidiliz, venu célébré avec Lily Lei Zhang, CEO de Kaola, une collaboration lancée fin 2016. - Netease Kaola


Kaola revendique la place de leader de l’e-commerce transfrontalier en Chine, avec 24,2 % de parts de marché, devant Tmall (Alibaba), le site de déstockage Vipshop et JD.com. Sur les cinq mille marques étrangères proposées par l’entreprise, la majorité provient de ses voisins japonais et sud-coréen. Néanmoins, le portail dispose déjà d'un millier de marques européennes, soit via un système de vente en direct de leurs produits sur la marketplace, soit par l’achat des stocks par Kaola avant revente commissionnée.

L’Hexagone profite aujourd'hui du déploiement d’une équipe locale de Netease Kaola, tandis que le portail compte déjà un entrepôt dédié, près de l’aéroport Charles-de-Gaulle, aux expéditions vers les zones de libre-échange chinoises. Des déploiements qui s’inscrivent dans un contexte de forte activité des e-commerçants chinois sur le territoire français. Après l'installation l’an passé de bureaux parisiens par le leader Alibaba, JD.com va sous peu inaugurer son siège européen au sein de l'avenue George V à Paris.


Kaola revendique la place de leader de l'e-commerce transfrontalier en Chine. - Netease


« Il s’agit du moment idéal, confirme le vice-président de Netease Koala, Sean Wang. Si vous regardez bien, les analystes ont de longue date annoncé que la Chine deviendrait le centre de la consommation mondiale. La classe moyenne chinoise est désormais composée de 300 millions de personnes et se renforce encore. La Chine était fière d’être "l’usine du monde" pour les marques. Aujourd’hui, les nouvelles générations veulent consommer ces mêmes marques. Au regard de la qualité des produits, des outils logistiques, de leur culture forte, je pense que les marques européennes ont un avantage important pour répondre à ces nouvelles attentes chinoises ».

Netease a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 38,2 milliards de yuans (4,9 milliards d’euros), en progression de 36,5 %. L’activité "email, e-commerce et autres" a pour sa part généré 8 milliards de yuans (1,04 milliards d’euros), en hausse de 116 % sur un an.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com