×
Publicités
Par
Reuters API
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 déc. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce: le géant indonésien Tokopedia va entrer en Bourse

Par
Reuters API
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
23 déc. 2020

L’entreprise indonésienne Tokopedia serait en train de plancher sur une introduction en Bourse d’une valeur d’au moins 1 milliard de dollars. D’après deux sources proches du sujet, elle devrait avoir lieu l’année prochaine, et pourrait représenter la plus grande opération de ce type jamais conclue par une start-up sud-asiatique.



La plus grande entreprise de e-commerce d’Indonésie envisagerait une double introduction en Bourse aux États-Unis et en Indonésie dès 2021, d’après des déclarations faites par des sources à Reuters. L’une d’entre elles affirme que la société pourrait être valorisée à plus de 10 milliards de dollars.

Les sources ont préféré garder l’anonymat en raison de la confidentialité du sujet, mais soulignent que l’opération est soumise aux conditions du marché.

Cette double introduction en Bourse devrait aider la société à se rapprocher de généreux investisseurs américains, toujours enthousiastes à l’idée d’acquérir des actions du secteur technologique. Tokopedia, qui propose une plateforme pour les boutiques en ligne, veut aussi asseoir sa position de "licorne" indonésienne.

Si l’opération se déroule avec succès, Tokopedia sera la deuxième société indonésienne à être cotée aux États-Unis et dans son pays, après l’entreprise semi-publique PT Telekomunikasi Indonesia.

Selon l’une des sources, Tokopedia utilisera ces fonds pour développer son activité et pour contribuer à créer des liquidités pour ses actions.

Fondée en 2009, la société est maintenant la principale entreprise de e-commerce de ce pays d’environ 270 millions d’habitants. Tokopedia a déjà levé plus de 2 milliards de dollars au total auprès d’investisseurs, dont le fonds global dédié à la technologie SoftBank Group Corp, le géant du e-commerce chinois Alibaba et le fonds d’État de Singapour Temasek Holdings.

Tokopedia n’a pas souhaité commenter, mais a renvoyé Reuters à un communiqué publié plus tôt dans la semaine et dans lequel la société affirmait envisager une introduction indirecte à travers une société intermédiaire, sans avoir pour le moment décidé du marché ni de la méthode.

Reuters avait déjà dévoilé que Tokopedia avait reçu une offre de fusion de la part d’une firme d’acquisition soutenue par le magnat asiatique Richard Li et l’investisseur de la Silicon Valley Peter Thiel, mais que la start-up n’avait pris aucune décision pour l’instant.

Depuis qu’il a fondé Tokopedia, son PDG William Tanuwijaya, âgé de 39 ans, est devenu l’enfant prodige du secteur bouillonnant des nouvelles technologies en Indonésie.

Mais la marque souffre de la concurrence accrue de rivaux aux reins plus solides, dont Shoppee, la plus importante plateforme de e-commerce en Asie du Sud-Est lancée par l’opérateur Internet SEA Ltd, ou encore la branche Lazada d’Alibaba.

 

© Thomson Reuters 2021 All rights reserved.