×
4 931
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
29 août 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce : les free-trade zone chinoises prêtes à accueillir les sites étrangers ?

Publié le
29 août 2016

Déjà forte de « cross-border e-commerce expérimental zones » dans six villes, la Chine envisagerait d’élargir le procédé en ouvrant de nouvelles zones et en accueillant des entreprises étrangères visant la zone.

AFP


C’est ce qu’a indiqué le Hong Kong Trade and Development Centre Research, qui relaye une proposition formulée plus tôt dans le mois par le Conseil d’Etat. L’objectif étant de répondre et tirer parti de la croissante demande de consommation chinoise. Une ambition qui doit encore se départir des problèmes majeurs du pays : le manque d’accès logistiques.
 
Ces zones permettant les échanges détaxés sont déjà présentes à Quanzhou, Dongguan, Wuhan, Harbin, Hohhot et Urumqi. Douze autres villes sont évoquées, dont Tianjin, Shanghai, Chongqing, Hefei, Zhengzhou, Guangzhou et Chengdu.

Il y a quelques jours, eMarketer indiquait que la Chine va en 2016 détrôner les Etats-Unis en devenant le plus grand marché du retail en 2016, avec des ventes totales de 4,886 billions de dollars contre 4,823 billions aux Etats-Unis. Les ventes en ligne chinoises devraient par ailleurs atteindre les 2,4 milliards de dollars d’ici à 2020, dont 68 % via le m-commerce.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com

Tags :
Distribution