×
Publié le
6 mars 2023
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-Commerce One-to-One, le matchmaker des décideurs du e-retail

Publié le
6 mars 2023

Article sponsorisé

Du 14 au 16 mars 2023, se tiendra à Monaco la 12ème édition de One to One Retail E-commerce, un rendez-vous incontournable qui réunira cette année pas moins de 1 100 dirigeants et 180 prestataires de l’e-commerce. Au programme ? Des échanges, des rencontres, des ateliers, des conférences pour mieux relever les défis de l'écosystème ebusiness, comme nous l’explique Sonia Mamin, directrice de l’évènement.






L’événement One to One organise cette année sa 12e édition. Pouvez-vous en rappeler le concept en quelques mots ?

Ce sont des rendez-vous d'affaires façon matchmaking que l'on organise pendant trois jours sur Monaco, mais aussi des conférences, du partage d'expériences autour d'ateliers et des moments de networking. Notre objectif ? Créer de l’échange et des rencontres entre, d’un côté, nos exposants, qui sont les prestataires de solutions technologiques validés par notre comité éditorial, et de l’autre les acteurs et décideurs du monde du retail. L’événement étant organisé au mois de mars, nous souhaitons aider les dirigeants à concrétiser leur roadmap que ce soit sur des sujets de logistique, de moyens de paiement, de solutions omnicanal ou tout simplement d’innovation retail afin qu’ils puissent maximiser leur rentabilité annuelle.

Quels sont les différents temps forts à ne pas rater durant cet évènement ?

Nous avons ce que nous appelons des keynotes, soit des assemblées plénières organisées autour de thématiques spécifiques avec un acteur, qui sur scène, vient partager sa vision du marché et des tendances. Par exemple, comment sortir son épingle du jeu dans un contexte inflationniste avec l'exemple du marché brésilien? La plupart de nos intervenants sont français, mais certains sont européens et américains.

Qu’est-ce que le Before, la nouveauté de cette édition 2023 ? 

C’est une sorte de “think tank” que l’on organise au service des patrons du monde du retail, afin qu’ils puissent partager leurs expériences mais aussi sur leurs visions sur des problématiques communes. Cette année, deux thèmes seront abordés. Le premier traitera de la façon dont on peut dompter le chaos face aux problématiques géopolitiques, d’inflation et d'instabilité actuelles grâce aux innovations de rupture, tandis que le second sujet évoquera la manière de recruter des nouveaux talents, notamment face à la volatilité des salariés mais aussi face aux enjeux de formation auxquels les chefs d’entreprise doivent se confronter.

Parmi les différents pôles de l'événement, on note un Village Start-up. De quoi s’agit-il ?

C’est un espace qui a pour vocation de mettre en lumière les pépites de l'e-commerce sur différents secteurs d'activité. Cette année, nous avons reçu plus d'une soixantaine de candidatures, et douze startups ont été sélectionnées. Des univers variés sont représentés comme les sujets d'acquisition, les problèmes de publicité sans cookie par exemple, l’économie circulaire, la seconde main ou encore le metaverse et les NFT. Bref, tout ce qui reflète l’état du marché actuel !

Votre manifeste 2023 parle d’un secteur e-commerce polarisé. Qu'est-ce-que vous entendez par là exactement ?

Plus que jamais, en raison du contexte économique et géopolitique actuel, nous avons une expérience client qui doit être idéalement “sans couture” et la plus éco-responsable possible, tout en se confrontant à des problématiques de pouvoir d'achat et de délais de livraison. La question est de savoir si les clients sont prêts à acheter mieux et plus cher et attendre leur livraison? Ou au contraire, est-ce qu’ils préfèrent sacrifier leurs valeurs pour une consommation qui soit plus en adéquation avec leur pouvoir d'achat et leurs exigences de temps de livraison ? C’est pour cela que nous parlons de polarisation.
Dans un contexte de crise, choisir les bonnes technologies est un enjeu de compétitivité pour tous les acteurs de la distribution et du e-commerce. C’est pourquoi le One to One propose à tous les dirigeants de trouver les prestataires répondant parfaitement à leurs besoins en organisant des rendez-vous d’affaires regroupant les meilleurs professionnels pendant ces trois jours. 

Article sponsorisé
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com