×
7 078
Fashion Jobs

E-commerce : vers les 90 milliards d'euros de ventes en France en 2018

Publié le
today 15 nov. 2018
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le troisième trimestre a vu les ventes en ligne tricolores augmenter de 15,4 %, pour atteindre 22,3 milliards d'euros, contre 19,3 milliards un an plus tôt. Le panier moyen continue son érosion, tombant de 7,3 % au seuil symbolique de 60 euros, soit une chute de 10 euros en trois ans. Ce qui n'empêchera pas la vente en ligne française, tous secteurs confondus, de franchir la barre des 90 milliards d'euros de ventes pour l'exercice en cours.


Kobieta


Car ce recul du panier moyen reste depuis le départ compensé par le renforcement de la fréquence d'achat, qui s'est accélérée de 20 % ces trois dernières années. Au troisième trimestre 2018, un acheteur a en moyenne effectué 11,8 transactions en ligne. Soit une tous les huit jours, relève la Fédération de la vente en ligne (Fevad), qui annonce ainsi une moyenne de 707 euros dépensés par acheteur. 

Une évolution qui porte le volume de transaction de la période à 370 millions d'euros, en progression de 24,5 % par rapport au troisième trimestre 2017. De son côté, l'offre s'est également renforcée, avec 24 000 portails supplémentaires apparus au cours de l'année écoulée. Augmentation de 14 % qui porte à 194 000 le nombre de sites en action.

Du côté des différents indices mis en place par la Fevad, l'indice ICE 100 portant sur les sites leaders montre des ventes en progression de 6,1 % « et ce malgré un contexte de recul de consommation des ménages », souligne la fédération. Et ce sont les enseignes physiques vendant en ligne qui s'offrent au cours du trimestre la meilleure progression, avec +10,3 %. De leur côté, les ventes entre professionnels ont connu une hausse de 16 % depuis la fin 2017.


Classement des sites les plus fréquentés au troisième trimestre selon les écrans


L'indice iCM portant sur un panel de sites et applications mobiles montre de son côté une hausse trimestrielle de 20 % des ventes. De quoi porter à 35 % la part du mobile dans l'activité du panel observé, loin des 10 % observés en 2013. Quant aux marketplaces, il ressort des ventes en hausse de 20 % au cours du trimestre. « Ces ventes représentent désormais 31 % du volume d’affaires global Internet des sites qui hébergent ces places de marché, soit deux fois plus qu’il y a cinq ans », indique la Fevad.

Concernant cette fin d'année, les ventes de noël et opérations du mois de novembre devraient générer 19 milliards d'euros, soit 20 % des ventes annuelles en ligne, selon la Fevad. Une belle progression par rapport aux 16,5 milliards d'euros générés fin 2017. Hausse notamment permise par la montée en puissance des quatre jours allant du Black Friday au Cyber Monday, qui devraient à eux seuls générer 1,3 milliard d'euros de ventes en ligne. « Les internautes envisagent de dépenser en moyenne 151 euros en ligne contre 199 euros en magasin durant ces événements promotionnels », prévient Médiamétrie, pointant que 39 % d'entre eux voient dans ce jeune rendez-vous l'occasion de faire des achats sans attendre les soldes d'hiver.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com