×
Publicités
Publié le
9 déc. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

E-commerce: Vinted, eBay et Vestiaire Collective en tête des sites transfrontaliers durables de l'UE

Publié le
9 déc. 2021

En se penchant sur le poids des portails mais aussi sur leurs engagements en termes de RSE*, la dernière étude de Cross-Border Commerce Europe montre la montée en puissance de la seconde main dans ce secteur. Derrière ce classement dominé par Vinted, la plateforme européenne de recherche estime que le poids de la mode de seconde main devrait doubler d'ici à 2025 dans l'Union européenne (Royaume-Uni inclus) pour peser 34 milliards d'euros, du fait du nombre croissant d'internautes s'essayant à la revente.


Cross-Border Commerce Europe


"Le marché de la revente de produits de mode croît actuellement 11 fois plus vite que le commerce de détail traditionnel", pointent les auteurs du rapport. "D'ici 2030, le marché de la revente sera deux fois plus important que celui de la fast-fashion". 

L'étude relève qu'en 2021, quelque 90 millions d'acheteurs européens se sont pour la première fois essayés à la revente en ligne. Une accélération particulièrement notable par rapport aux 16 millions constatés en 2020.

C'est ainsi que le classement est dominé par le lituanien Vinted, qui obtient une note de 70 au classement (voir les critères*). "Avec près de 2,75 milliards d'euros de valeur ajoutée (GMV), Vinted détient une part du marché de la revente de près de 40% en Europe", note le rapport. Suivent l'américain eBay, vétéran de la revente qui a dopé de 30% le nombre d'annonces en trois ans, et le français Vestiaire Collective, dont la valorisation atteint désormais 1,7 milliard d'euros. Viennent ensuite les américains StockX (streetwear) et Depop, plateforme de mode CtoC récemment rachetée par Etsy.

L'américain Etsy n'est d'ailleurs par loin au classement, occupant la 7e position, derrière son compatriote Artpal, également dédié à la vente d'artisanat, mais aussi d'œuvres d'art. Arrivent ensuite Rubylane et son offre de pièces anciennes, allant de la mode aux bijoux en passant par la poterie et les pièces d'art. L'incontournable Amazon occupe pour sa part la 9e position, suivi de Spoonflower, portail dédié à la décoration d'intérieur et aux tissus d'ameublement responsables.

Seulement "30% des dix premières marketplaces C2C du Top 100 des marketplaces transfrontalières durables s'efforcent de réduire les émissions de carbone de leurs propres activités en mettant en place un système d'expédition directe au consommateur au sein de l'UE", indique le rapport. "Ces plateformes compensent également les émissions de CO² en adhérant à des programmes d'énergie neutre en carbone".


Shutterstock


Au-delà du Top 10, Cross-Border Commerce Europe évoque les places décrochées par d'autres acteurs, comme l'allemand Spreadshirt (14e), le britannique Asos (17e), le berlinois Zalando (19e), le néerlandais généraliste à bas prix Bol.com (19e), le français LeBonCoin (21e), le britannique Farfetch (26e). Et, encore en Allemagne, le spécialiste du reconditionnement high-tech Rebuy (28e) et le spécialiste de la reprise de livres Momox (30e).

"Les marketplaces détiennent une part de marché importante d'environ 50% pour les achats transfrontaliers B2C et C2C de biens de consommation en ligne en Europe et bénéficient d’un commerce électronique qui ouvre la voie vers un avenir plus durable et circulaire", estime Cross-Border Commerce Europe. 

Un optimiste qui n'aborde cependant pas une critique croissante faite au marché de la seconde main, dont les vertus de réutilisation soulèvent des inquiétudes jusque chez les défenseurs de l'environnement qui voient dans ces dispositifs une nouvelle forme d'incitation à la surconsommation. Ces dispositifs déculpabiliseraient en effet les acheteurs en dépit d'une accélération des émissions de CO² induite par l'activité.
 

* Etude réalisée en partenariat avec FedEx Express et Worldline. Le classement repose sur un score de 100 établi sur dix paramètres: objectifs de développement durable transfrontaliers, modèle d’entreprise durable transfrontalier, expérience d'achat durable transfrontalière, certification et labels de durabilité, assortiment de produits durables et livraison et transport durable du dernier kilomètre. Mais aussi partenaires de marque, fabrication et transport en Extrême-Orient, mesure de l'empreinte carbone CO2 et cadres responsables du développement durable (RSE).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com