EXCLUSIF – Fosun International s'adjuge Lanvin face aux Qatariens

Fosun International a battu la société qatarienne Mayhoola. Le chinois a remporté les enchères lui permettant de s'offrir la marque de mode française Lanvin contre un accord qui devrait déboucher sur un investissement de plus de 100 millions d'euros, ont indiqué deux sources industrielle et financière proches du dossier. Une annonce devrait être faite au personnel de Lanvin cette semaine, ont-elles ajouté.

Collection printemps-été 2018 - Pixelformula

L'accord signé vendredi soir arrive quelques semaines avant que la plus ancienne maison de France ne soit à court d'argent.

Au 15 décembre, Lanvin disposait d'un peu plus de 15 millions d'euros pour payer les salaires et les fournisseurs jusqu'à la fin février-début mars, ont indiqué plusieurs sources.

L'accord implique que Fosun International va investir plus de 100 millions d'euros dans Lanvin, l'entreprise émettant de nouvelles actions à son nouvel actionnaire de contrôle, a indiqué l'une des sources. Une part significative du montant apporté par Fosun International est dédiée aux projets de développement.

La Chinoise Shaw-Lan Wang, magnat des médias basée à Taïwan, perdra le contrôle et restera actionnaire minoritaire. Le montant qu'elle recevra dans l'opération reste encore flou. L'entrepreneur suisse-allemand Ralph Bartel a lui réinvesti car il souhaitait conserver sa participation, ont précisé les sources. Il possédait auparavant 25 % des actions de la société.

La nouvelle est très décevante pour Mayhoola, qui courtise activement Lanvin depuis plus d'une décennie. La société qatarienne était prête à s'impliquer dans une autre relance après avoir investi avec succès dans Valentino et Balmain.

« C'est une décision surprenante », a déclaré l'une des sources. « C'est une affaire complexe, beaucoup vont regarder comment Fosun la gère. »

Les ventes chez Lanvin ont diminué au cours des dernières années alors que la marque avait du mal à trouver une voix créative convaincante et embaucher des cadres de haut calibre après avoir évincé le designer vedette Alber Elbaz en 2015.

Fosun International est un groupe contrôlé par le milliardaire chinois Guo Guangchang avec des participations dans les secteurs de l'assurance, du commerce et dans de nombreuses autres entreprises, y compris l'opérateur de vacances français Club Med et le groupe de spécialiste de la maille St. John aux États-Unis.

Personne chez Fosun International, Mayhoola, ni Lanvin n'était immédiatement disponible pour commenter cet accord dimanche soir.

Pour économiser de l'argent, Lanvin a annulé son défilé à la Fashion Week de Paris prévue le 28 février et l'a remplacé par une présentation, a confirmé la Fédération de la haute couture et de la mode.

Juste avant Noël, Alber Elbaz a gagné son bras de fer face à la société mère de Lanvin, Jeanne Lanvin SA, pour l'avoir évincé avant la fin de son contrat. Suite à un règlement par voie d'arbitrage (procédure extrajudiciaire), Alber Elbaz s'est vu allouer plus de 10 millions d'euros de dédommagement, selon plusieurs sources, ce qui apportera une pression supplémentaires sur les finances de Lanvin.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - Prêt-à-porterBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER