×
2 572
Fashion Jobs
Publié le
27 mars 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Edgewell (Bulldog Skincare, Wilkinson) lance une série de produits plus écoresponsables

Publié le
27 mars 2021

Né il y a six ans de la scission des activités piles-batteries et hygiène-beauté du groupe américain Energizer, Edgewell Personal Care, qui compte dans son portefeuille une vingtaine de marques dont les rasoirs Wilkinson Sword, les soins masculins Bulldog Skincare ou les produits solaires Hawaiian Tropic, opère une série de lancements de produits tournés vers l’écoresponsabilité. 


Rasoir Bullbog avec son manche en verre


Dans les grandes et moyennes surfaces (GMS) françaises, le groupe lance ainsi un nouveau rasoir Bulldog dont le manche est conçu à plus de 70% de verre de bouteilles recyclées et une gamme solaire minérale chez Hawaiian Tropic. Elle annonce par ailleurs une réduction de l'utilisation de plastique pour les produits Wilkinson, une marque qui totalise 21 points de parts de marché du rasage en France.

"Le marché du rasage est un marché qui avant la crise sanitaire était déjà structurellement en baisse, car les normes de rasage ont changé. Il n’est plus nécessaire de se raser tous les jours, la barbe est désormais acceptée. Avec Wilkinson, nous avons lancé par exemple le rasoir Hydro Confort pour raser les barbes de trois jours ou plus. C’est également pour s’adapter à ces changements d’usage qu’en 2016 Edgewell a racheté la marque Bulldog, qui est très forte sur le segment des soins de la barbe", détaille Céline Solladié cheffe du marketing Edgewell pour l’Europe du Sud. Une zone qui compte l’Italie, l’Espagne et la France et qui pèse 50% du chiffre d’affaires d’Edgewell en Europe.

Au-delà de ces changements d’usage, Edgewell, qui en 2020 a réalisé un chiffre d’affaires de 1,94 milliard de dollars, en baisse de 8,9%, renforce donc son volet écoresponsable. Ainsi, Hydro, la ligne phare de Wilkinson adopte désormais des étuis constitués à plus de 90% de papier recyclé et intégralement recyclable, certifié FSC. Les fenêtres en plastique qui permettaient de voir la tête du rasoir en transparence, mais empêchaient le recyclage des étuis, disparaissent au profit d’une alternative en cellulose.

Ce changement de packaging s’inscrit dans un travail plus global sur les rasoirs jetables. Wilkinson a ainsi lancé en septembre dernier son premier rasoir jetable avec un manche composé à 95% de plastique recyclé. Et pour toucher toujours plus des consommateurs, qui en période de confinement se font moins nombreux dans les allées des magasins, Wilkinson lancera en mai son premier e-shop en France.

Chez Bulldog, qui depuis ses débuts en 2007 s’inscrit dans une démarche éthique en proposant des produits à base d’ingrédients naturels, après les manches de rasoirs en bambou, place aux manches en verre de bouteilles recyclées.

"Dans tous les pays, le verre est le matériau le plus recyclé", précise Céline Solladié. Bulldog, qui poursuit sa croissance face aux géants du soin masculin, bénéficiera d’ailleurs prochainement en France d’une première campagne de publicité sur les chaînes de la TNT française.

Enfin, au rayon des crèmes solaires, Hawaiian Tropic lance sur le marché européen une crème SPF 30, composée de filtres minéraux et garanti sans ingrédients controversés.
 
 

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com