×
Publié le
18 juin 2019
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Edithmarcel : une bouffée de fraîcheur sur les podiums milanais

Publié le
18 juin 2019

Edithmarcel a défilé pour la première fois, lundi, à la Fashion Week Homme de Milan, apportant sa vision singulière de l’unisexe. Loin du street et sportswear extra-large lié habituellement à ce concept, la jeune marque propose une mode plus délicate, où chaque vêtement s’adapte à la personnalité de qui le porte. Les contours d’un visage stylisé représentent l’emblème du label. « C’est une personne sans genre. Une personne, c’est tout ! » résume Andrea Masato, l’un des designers.


EdithMarcel - printemps-été 2020 - Menswear - Milan


« Ce qui nous plaît, c’est ce concept de liberté. Chacune de nos pièces est adaptable au corps masculin ou féminin grâce à l’utilisation d’élastiques, de coulisses et de tissus techniques », enchaîne l’autre styliste du duo, Gianluca Ferracin. Les deux, âgés de 28 ans, se sont rencontrés à l’université IUAV de Venise, où le premier étudiait l’architecture et le second la mode.

En travaillant ensemble sur un projet de fin d’étude, ils se sont découverts des affinités et une certaine complémentarité, et ont fondé dans la foulée leur marque, en 2015. Edithmarcel, dont le nom fusionne à lui seul deux personnalités opposées, telle la chanteuse Edith Piaf et le boxeur Marcel Cerdan. Histoire de renforcer leur propos.

Depuis deux saisons, le jeune label basé à Spinea, en Vénétie, s’inspire aussi du monde de l’activewear. Pour sa collection printemps-été 2020, les détails et éléments sportifs sont nombreux, comme ces leggings, body et maillots moulants en lycra, ces sangles cousues sur les manches des chemises ou encore ces tops en nylon resserrés autour du cou comme un parachute avec coulisses et lacets.


Gianluca Ferracin (à gauche) et Andrea Masato - Edithmarcel


On retrouve la tête icône de la marque esquissée sur un t-shirt blanc, un bermuda noir ou brodée sur une tunique en tulle transparente. Les matières traditionnelles comme organza, crêpe, popeline sont mixées avec des tissus techniques plus sportifs (jersey, nylon transparent, mesh métallique, lycra). Entre transparence, pièces en nylon comme pantalons et jupe-robe parachute, tout respire la légèreté.

Tous les éléments de cette garde-robe à dominante noire et blanche avec des flash d’orange et de rose shocking en contraste avec certaines pièces rose pâle peuvent s’associer entre eux selon les goûts de chacun, permettant de réinventer chaque jour un nouveau look.

Edithmarcel, qui a déjà défilé à Rome pendant la semaine d’AltaRoma, est distribuée dans une dizaine de points de vente multimarques entre l’Asie, l’Italie, le Liban et Israël.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com