×
6 265
Fashion Jobs
Publicités

Ekoï : le fondateur remonte à 100% du capital

Publié le
today 4 nov. 2019
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Le paysage de la vente de produits de cyclisme sur le Net évolue fortement ces derniers mois. Après Alltricks qui a vu cet été Decathlon prendre une part majoritaire dans son capital, cette fois c'est la marque Ekoï, laquelle s'est fait connaître via son propre site de commerce en ligne, qui opère un changement.


Ekoï spécialiste de l'équipement des cyclistes - Ekoï


Pour la société originaire du sud de la France, c'est une approche inverse qui est à l'œuvre. Jean-Christophe Rattel, qui a fondé la société en 2001, avait cédé une part minoritaire de l'entreprise en 2014 à trois actionnaires. Les sociétés Amundi, Sofipaca ainsi que Jean-Fabrice Mathieu à titre personnel étaient ainsi entrés au capital.

Le fondateur a décidé de reprendre intégralement la main, sans que le montant de la transaction ne soit spécifié. "Ce rachat s’est fait grâce à l’appui de la Banque Postale. Désormais, JCR Ekoï est détenue à 100% par Monsieur Rattel avec pour but de continuer le développement sur la partie internationale, l’innovation et le développement produits, qui ont été permis grâce à l’entrée initiale des actionnaires minoritaires", explique l'entreprise dans un communiqué. L'entrepreneur a ainsi repris les 17 % des parts qu'il avait précédemment cédées dans JCR Ekoï.

Le label Ekoï s'est développé dans le secteur du cyclisme en développant sa propre gamme de produits de compétition, avec des lunettes et des casques mais aussi du textile à prix compétitifs. La marque a gagné en visibilité en sponsorisant et équipant des équipes professionnels et des champions comme Julian Alaphillippe ou Romain Bardet.

La société JCR a tenté une échappée dans le secteur du running, mais s'est finalement recentrée sur son sport de prédilection. L'entreprise basée à Fréjus, et qui dispose de bureaux dans le nord de la France, réalisait, selon les comptes déposés au greffe du tribunal de commerce, un chiffre d'affaires de plus de 14 millions d'euros sur son exercice décalé clos fin août 2018. Soit une hausse de plus de 20 % par rapport à 2017. La société, qui réalise près de 5 millions d'euros de ventes à l'export, affiche un résultat positif.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com