×
6 158
Fashion Jobs
ERAM
Chef de Produit H/F
CDI · MONTREVAULT-SUR-ÈVRE
SHOWROOMPRIVE.COM
Key Account Manager Fashion - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GRAIN DE MALICE
Animateur de Région H/F Centre Est
CDI · AUXERRE
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Juriste Droit Social (f/h)
CDI · PARIS
A LA SOURCE...
Responsable Commercial Export Asie (H/F)
CDI · CENTRAL
CONCEPT RECRUTEMENT
Acheteur/Responsable Retail Merchandising- PAP & Accessoires Iconiques - H/F - CDI - Paris
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Contrôleur de Gestion Retail H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (f/h) - Lyon
CDI · LYON
JULES
Responsable Développement Immobilier et Affiliatio
CDI · ROUBAIX
SINTEL RECRUTEMENT
Acheteur Produits Textiles H/F
CDI · IVRY-SUR-SEINE
ISABEL MARANT
Chauffeur Livreur Polyvalent H/F
CDI · PANTIN
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Achats & Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
INSTITUT GUINOT
Responsable de Secteur (H/F)
CDI · ROUEN
UNIVERSAL MUSIC FRANCE - A&R STUDIOS
Responsable Pôle E-Commerce H/F
CDI · PARIS
AKKION RECRUITMENT
Responsable Atelier de Prototypage (H/F)
CDI · PARIS
VANESSA BRUNO
Chargé(e) de Marketplaces & E-Retailers
CDI · PARIS
NORKI INTERNATIONAL
Chef de Produit Prêt à Porter Homme
CDI · PARIS
BANANA MOON
Chef de Produit Wholesale & Retail H/F
CDI · NICE
COP COPINE
Responsable du Développement Wholesale H/F
CDI · ROMAINVILLE
SHOWROOMPRIVE.COM
Chef de Publicite - H/F
CDI · SAINT-DENIS
GALERIES LAFAYETTE
Acheteur Beauté H/F
CDI · PARIS
HERMES SERVICES GROUPES
CDI - Responsable Réceptions-Expéditions (H/F)
CDI · PANTIN
Publicités
Par
AFP
Publié le
17 déc. 2020
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Election de Miss France: un centenaire sans public ni Geneviève de Fontenay

Par
AFP
Publié le
17 déc. 2020

Paris, 17 déc 2020 (AFP) - En plein couvre-feu pour cause de Covid, l'élection de Miss France 2021 qui se tiendra samedi à huis-clos et sans public au Puy-du-Fou, célèbrera le centenaire des concours de beauté en France, un anniversaire contesté par l'implacable Geneviève de Fontenay, ex-patronne du comité.


Jean Pierre Foucault animera la cérémonie pour la 26ème fois - AFP / Guillaume Souvant



En direct sur TF1 et sous mesures sanitaires drastiques, 29 candidates de 18 à 24 ans sont en lice pour succéder à Miss France 2020, Clémence Botino, Miss Guadeloupe 2019.

La cérémonie se déroulera avec seulement 400 personnes, candidates, techniciens et employés du Puy-du-Fou préalablement testés négatifs au coronavirus. "Mais le spectacle sera assuré malgré tout", promettent les organisateurs.

A l'issue de l'élection et pour respecter le couvre-feu, tous les participants, y compris la nouvelle reine de beauté, seront logés dans les hôtels du parc de loisirs transformé en bulle sanitaire. Un même dispositif étanche, avec une première série de tests Covid, avait été mis en place début décembre dans un grand hôtel de Versailles (Yvelines) où les prétendantes ont suivi des leçons de maintien et passé un test de culture générale.

Pour la 26e fois, Jean-Pierre Foucault, 73 ans, animera la cérémonie, tandis que le jury 2021 sera entièrement féminin et composé uniquement d'ex-Miss France dont Muguette Fabris (1963).

L'élection sera l'occasion de célébrer "un siècle de couronnement, d'élégance, d'engagement et de partage avec les Français", souligne TF1 et Endemol, société de production qui a racheté le concours Miss France à la famille de Fontenay en 2002.

Parmi les plus anciens au monde, le premier concours de beauté français a été créé en 1920 par le journaliste Maurice de Waleffe. La comédienne et danseuse Agnès Souret, originaire de Bayonne, a été la première à remporter le titre de "plus belle femme de France". Ce n'est qu'en 1928 que le concours a été baptisé "Miss France".

Un anachronisme?



Contestant farouchement l'idée d'un centenaire en 2020, Geneviève de Fontenay a décidé de boycotter la cérémonie alors que TF1 et Endemol souhaitaient l'y associer de plein droit, malgré un long conflit judiciaire réglé par "un pacte de réconciliation" en 2013.

"Je ne serai pas présente ! Je ne changerai pas d'avis ! C'est un faux centenaire ! Je suis choquée. C'est en 1927 qu'a eu lieu le premier concours Miss France à la demande à l'époque de Miss Univers. Un centenaire, c'est cent ans ! Je ne peux pas célébrer quelque chose que je ne reconnais pas. Ce serait faux-jeton... Je n'ai pas besoin de ça pour exister", a déclaré à l'AFP Geneviève de Fontenay, 88 ans, dans une nouvelle diatribe contre les organisateurs actuels.

"Miss France n'est plus du tout ce que c'était... Sylvie Tellier (directrice générale de la Société Miss France, ndlr) s'accapare tout ce que j'ai fait. Elle m'a volé ma vie! Je ne l'admets pas", a ajouté la dame au chapeau.

Des accusations contestées par l'intéressée, qui a salué l'action de Geneviève de Fontenay dans un récent livre: "L'institution Miss France n'aurait pas cette place en 2020 si vous et votre compagnon Louis (Poirot de Fontenay ndlr ), ne lui aviez pas dédiée votre vie". "Nous avons tout tenté. Des miss l'ont appelée pour la convaincre de participer à ce centenaire. C'est dommage... On va lui rendre hommage quand même dans l'émission", a dit Sylvie Tellier, qui fut Miss France 2002.

Pour nombre d'associations féministes, le centenaire n'y changera rien: ce concours est plus que jamais un anachronisme, renvoyant les femmes à leur seul aspect physique. "100 ans de sexisme, ça suffit. Comment peut-on encore en 2020 réduire les femmes à leur apparence ?", s'est indignée à l'AFP Fabienne El-Khouri, l'une des porte-paroles d'Osez le féminisme. "Le succès populaire de cette élection nous motive pour continuer le combat".

Selon Rémi Faure, directeur des programmes de flux de TF1, la dernière élection Miss France a réuni 7 millions de téléspectateurs avec un pic à 8,3 millions, au moment du sacre.

Par Jean-François GUYOT

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.