×
Publicités
Par
Reuters
Publié le
6 oct. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Elisabeth Borne prône le dialogue social pour trouver un bon équilibre sur le télétravail

Par
Reuters
Publié le
6 oct. 2020

Les entreprises doivent nouer un dialogue social pour trouver le bon équilibre sur la question du télétravail, encouragé par les autorités pour faire face à la progression du coronavirus mais dont la mise en oeuvre doit prendre aussi en compte les risques psycho-sociaux, a déclaré mardi matin la ministre du Travail et de l’Emploi, Elisabeth Borne.


Elisabeth Borne - Reuters- Ludovic Marin



“La bonne démarche c’est dans la mesure du possible de mettre en place le télétravail (...) pour protéger les salariés, protéger l’ensemble des collègues et puis aussi réduire la fréquentation des transports en commun”, a-t-elle déclaré au micro de France Inter.

Mais cette organisation doit passer par un dialogue social dans les entreprises.
“Il faut avoir en tête d’abord que tous les postes ne sont pas télétravaillables, il faut aussi avoir en tête que ça nécessite d’avoir un matériel informatique adapté, une connexion de qualité et puis j’entends aussi beaucoup de salariés qui disent qu’il peuvent se retrouver isolés”, a-t-elle dit.

“Il y a ce qu’on appelle les risques psycho-sociaux qu’il faut aussi prendre en compte”, a-t-elle souligné, insistant sur la nécessité de “préserver le collectif de travail et être attentif au salarié qui peut se retrouver isolé et donc en difficulté”.
Les derniers chiffres disponibles au ministère du Travail remontent à juin. La France comptait alors 20% de salariés en télétravail. Elisabeth Borne estime que cette proportion a augmenté depuis.

Henri-Pierre André, édité par Jean-Michel Bélot
 

© Thomson Reuters 2020 All rights reserved.

Tags :
Autres
Industrie