×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
16 juil. 2021
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

En Angleterre, John Lewis s'apprête à supprimer 1.000 emplois

Publié le
16 juil. 2021

Outre-Manche, l'enseigne prévoit de supprimer jusqu'à 1.000 emplois en réorganisant la gestion de sa chaîne de magasins John Lewis et de ses supermarchés Waitrose.


Photo: Sandra Halliday



Bien qu'elle ne soit pas aussi importante que le nombre de suppressions d'emplois dans d'autres grandes chaînes de distribution, cette nouvelle intervient peu de temps après la fermeture de huit grands magasins par l'entreprise au début de l'année, qui a menacé près de 1.500 emplois.

John Lewis a vu ses bénéfices durement touchés et ses activités en ligne se développer ces dernières années. Avec l'impact de la pandémie, la situation a été exacerbée et la société a cherché de toute urgence à réduire les coûts dans l'ensemble de l'entreprise, en particulier dans son réseau physique.

Le détaillant s'efforce d'éviter les licenciements et a déclaré qu'il aiderait tout le personnel concerné à trouver un nouveau poste dans le groupe, tout en soulignant que cette vague de suppressions d'emplois lui permettra d'investir dans les domaines les plus porteurs.

Le service-client et le merchandising visuel font partie des axes prioritaires afin de convaincre les consommateurs de pousser la porte de ses magasins.

La société n'a pas précisé quels emplois seront supprimés, mais elle a indiqué qu'elle souhaitait réduire le nombre de niveaux entre son équipe de direction et son personnel dans les magasins.

John Lewis gère actuellement 34 grands magasins et 331 supermarchés au Royaume-Uni.

Les analystes considèrent que cette nouvelle s'inscrit dans une tendance plus large qui touche actuellement tous les détaillants. Sean Moran, associé en restructuration et insolvabilité au cabinet d'avocats Shakespeare Martineau, a déclaré: "Il est indéniable que la pandémie a été, et continue d'être, un catalyseur qui modifie radicalement les habitudes d'achat des consommateurs et de nombreuses marques phares réagissent en conséquence.

La décision de John Lewis Partnership de simplifier les structures de gestion, de se concentrer sur le service à la clientèle et d'investir dans son portefeuille de magasins existants en est une preuve supplémentaire. Bien qu'il n'y ait pas eu de mention de nouvelles fermetures de magasins cette fois-ci, avec une plus grande concentration sur le commerce électronique, il est clair que c'est quelque chose que le groupe ne peut vraisemblablement pas exclure alors qu'il avance dans sa transition du commerce de détail vers le commerce en ligne.

Malgré le discours positif selon lequel cette dernière restructuration permettra de " réinvestir pour les clients ", il est probable que le John Lewis Partnership ait maintenant un processus de licenciement potentiellement délicat à gérer. "

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com